France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

La F1 perd son directeur de course, Charlie Whiting, mort à 66 ans

Jeudi 14 mars 2019
La F1 perd son directeur de course, Charlie Whiting, mort à 66 ans
Charlie Whiting lors d'une conférence de presse à Mexico, le 26 octobre 2017 - RONALDO SCHEMIDT (AFP)

Le directeur de course de la Formule 1, le Britannique Charlie Whiting, est mort jeudi à Melbourne (Australie) où doit se courir le premier Grand prix de la saison 2019, a annoncé la Fédération internationale de l'automobile.

"C'est avec une immense tristesse que j'ai appris le décès soudain de Charlie", a écrit dans un communiqué le président de la FIA, Jean Todt, saluant "une figure incontournable et inimitable de la Formule 1".

Whiting, âgé de 66 ans, a été victime d'une embolie pulmonaire.

Il avait débuté en F1 en 1977 pour l'écurie Hesketh Racing, puis s'était fait connaître comme chef mécanicien chez Brabham, oeuvrant à la conquête des titres mondiaux du Brésilien Nelson Piquet en 1981 et 1983.

Soutenu par l'ancien patron de Brabham, Bernie Ecclestone, devenu propriétaire de la F1, il avait rejoint la FIA en 1988 en tant que délégué technique.

Il était devenu directeur de course en 1997. Il occupait également les fonctions de délégué à la sécurité et chef du département technique de la FIA.

"La Formule 1 a perdu un ami fidèle et un ambassadeur charismatique", a affirmé M. Todt.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une