• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Football

Jean-Clair Todibo devient l'expulsé le plus rapide du championnat de France

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr Dimanche 18 Septembre 2022 - 13h13
Jean-Clair Todibo devient l'expulsé le plus rapide du championnat de France
Le Niçois Jean-Clair Todibo exclu contre Rennes après quelques secondes de jeu, le 18 septembre 2022 à Nice - Clement MAHOUDEAU (AFP)

Le Guyanais Jean-Clair Todibo qui joue pour les Aiglons de Nice n'est resté que neuf petites secondes sur le terrain. Il a reçu un carton rouge après une faute commise sur un attaquant angevin dans le cadre de la 8e journée de la ligue 1, ce dimanche.

Une entrée dans les livres des records qu'aurait préférée éviter Jean-Clair Todibo.
Le défenseur guyanais a commis une faute dès la cinquième seconde du match contre Angers lors de la 8e journée de Ligue 1. L'arbitre, Bastien Dechepy n'a pas hésité : carton rouge. On est à la neuvième seconde et le défenseur doit quitter ses coéquipiers. Il devient le joueur expulsé le plus rapidement dans l'histoire de la Ligue 1... au moins depuis 2006-2007, date d'enregistrement de ces statistiques.
L'homme en noir estime qu'il annhile une action de but. Une analyse tendancieuse puis qu'un autre défenseur, Dante est présent dans la zone. En plus l'action se déroule dans les trente mètres et non dans la surface de réapration.
Jean-Clair Todibo, passé par Barcelone a réagi sur son compte Twitter.
"Un choix arbitraire qui me choque et qui condamne mon équipe à commencer le match avec un gros désavantage. Les décisions des arbitres en ce début de saison sont très discutables, voire scandaleuses et j'espère que la @LFPfr fera quelque chose pour y remédier @ogcnice", tance le défenseur de 22 ans.

"Pour moi c’est très sévère car suivant la loi 12 des règles d'arbitrage du foot français, les 4 paramètres ne sont pas au vert à savoir : maîtrise du ballon ?, sens vers le but ?, pas de présence de défenseur après le fautif ?, pour moi la distance au but est pas complètement verte. Un jaune était largement suffisant. Mais bon si la Var [Video Assistant Referees, assistance vidéo à l'arbitrage]   n’est pas revenue sur le rouge c’est qu’ils ont estimé que la distance était bonne", analyse le seul arbitre fédéral de Guyane Grégory Prévôt.

Cette expulsion rappelle celle d'un joueur uruguayen, José Batista en 1986 lors d'un match de coupe du monde au Mexique... L'arbirtre était... Français. il s'agissait de Joël Quiniou et il avait expulsé le joueur à la 53e seconde.
Finalement, Nice s'est inclinée 1-0 à domicile contre Angers.


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
A la une
2 commentaires