France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Japon: démission du président honoraire de la Fédération de rugby avant le Mondial

Jeudi 18 avril 2019
Japon: démission du président honoraire de la Fédération de rugby avant le Mondial
Yoshiro Mori, président honoraire de la Fédération de rugby du Japon (JFRU), distingué lors de la remise du Trophée Vernon Pugh, à Monaco, le 25 novembre 2018 - YANN COATSALIOU (AFP/Archives)

Yoshiro Mori a annoncé sa démission surprise de son poste de président honoraire de la Fédération de rugby du Japon (JFRU), à cinq mois du Mondial organisé dans l'archipel.

L'ancien Premier ministre, âgé de 81 ans, restera toutefois à la tête du comité d'organisation des jeux Olympiques de Tokyo-2020.

Le dirigeant démissionnaire était patron en titre de la Fédération pendant 10 ans, jusqu'en 2015, date à laquelle il avait cédé sa place à Masaru Okamura, devenant simple président d'honneur.

M. Mori, qui a joué un rôle clé pour attirer la première Coupe du monde de rugby au Japon, a fait cette annonce après une réunion de la Fédération mercredi.

"Il a fait part de son intention de démissionner du fait de son âge et de son état de santé", a déclaré un porte-parole de la JFRU à l'AFP.

Yoshiro Mori, qui a récemment subi plusieurs opérations en raison d'un cancer, a également invoqué ses fonctions au sein de l'instance olympique pour justifier son retrait de la Fédération de rugby.

"L'organisation du Mondial (20 septembre-2 novembre) n'en sera pas affectée", a promis la JFRU.

M. Mori a dit espérer que les jeunes générations prennent le relais pour promouvoir le rugby au Japon, qui a subi un coup dur avec l'annonce en mars que l'équipe des Sunwolves, basée à Tokyo, allait disparaître du Super Rugby après la saison 2020 faute de résultats probants.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une