France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Handball: le PSG toujours invaincu et largement en tête de la Starligue

Mercredi 20 novembre 2019
Handball: le PSG toujours invaincu et largement en tête de la Starligue
L'international danois du PSG Mikkel Hansen contre Veszprem en Ligue des champions, le 27 novembre 2016 au stade Pierre-de-Coubertin à Paris - MIGUEL MEDINA (AFP/Archives)

Portés par Mikkel Hansen, les handballeurs parisiens se sont imposés 38 à 29 mercredi soir à Créteil et ont conservé leur invincibilité dans le Championnat de France, alors que derrière, Nîmes, Toulouse, Montpellier et Nantes restent à égalité à six points du PSG.

Pour cette 10e journée de Starligue, les coéquipiers de Nikola Karabatic avaient un court déplacement à effectuer à Créteil, sans leur seul arrière gaucher de métier, Nedim Remili, touché dimanche à la cheville en Ligue des champions contre les Allemands de Flensbourg (victoire 32-30) et absent trois semaines.

Ils ont mis un peu plus de vingt minutes pour prendre la mesure des Franciliens, menés de trois buts (10-7, 15e), avant de rétablir la logique pour regagner les vestiaires avec une avance de six buts (20-14).

Auteur d'un impressionnant 14 sur 17 (dont 8 penalties sur 9) au tir, le Danois Mikkel Hansen a terminé meilleur buteur de la rencontre, Nikola Karabatic n'étant pas en reste avec 7 réalisations pour seulement deux échecs.

Derrière le PSG, qui compte 20 points, le quintet de poursuivants s'est transformé en quatuor puisque Montpellier a remporté l'affiche de la journée, en venant à bout d'Aix 32 à 26 dans sa salle de Bougnol. Un succès conquis quatre jours après la difficile victoire en Ligue des champions contre les Ukrainiens de Zaporojie (34-30) déjà à domicile.

"Honnêtement, c'était compliqué de voir comment allait réagir l'équipe. Le match contre Zaporojie était très dur physiquement. On avait l'impression d'avoir joué la veille", a commenté le capitaine héraultais Valentin Porte au micro de beIN Sports.

"On n'a presque rien lâché pendant 60 minutes. C'était un match avec beaucoup d'enjeux, je suis très content, on progresse que ce soit dans le jeu ou dans la tête", a-t-il ajouté.

Avec 14 points, Montpellier se retrouve 2e en compagnie de Nantes, qui a été accroché par Istres (29-26), ainsi que Toulouse et Nîmes qui ont eu moins de difficultés pour se défaire respectivement de Chartres (32-25) et d'Ivry (32-23) à domicile.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire
3 commentaires
1 commentaire