France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Griezmann au PSG? "Ce n'est pas réaliste", répond Tuchel

Vendredi 17 mai 2019
Griezmann au PSG? "Ce n'est pas réaliste", répond Tuchel
Antoine Griezmann, lors d'une séance d'entraînement de l'Atletico à Majadahonda en banlieue de Madrid, le 16 mai 2019 - JAVIER SORIANO (AFP)

L'entraîneur Thomas Tuchel a balayé vendredi la rumeur liant au Paris SG la star Antoine Griezmann, dont l'annonce du départ de l'Atlético a secoué le mercato: "Ce n'est pas réaliste!", a déclaré l'Allemand.

"Il peut jouer avec toutes les équipes du monde. Ca fait plaisir à tous les entraîneurs et toutes les équipes. En ce moment, ce n'est pas réaliste", a expliqué le technicien souabe, à la veille du match de Championnat contre Dijon.

Le Paris SG, qui a déjà dépensé des sommes-record par le passé, notamment en faisant signer Neymar en 2017 pour 222 M EUR, revient souvent dans les discussions quand il s'agit de transferts. Mais la priorité du club, avant un été qui s'annonce mouvementé, n'est pas en attaque, mais bien en défense, a rappelé Tuchel.

"On recherche des joueurs avec certains profils. On doit créer une équipe. Il y a des profils dont on a besoin. Ce sont encore des joueurs défensifs. On doit commencer avec ça", a-t-il assuré.

Antoine Griezmann, champion du monde 2018 avec les Bleus, a annoncé mardi son départ de l'Atlético après cinq saisons. L'attaquant mâconnais, âgé de 28 ans, serait proche de Barcelone, selon la presse.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire