France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Football américain: Seattle tourne la page de sa "Legion of Boom"

Vendredi 10 mai 2019
Football américain: Seattle tourne la page de sa "Legion of Boom"
L'ancien président des Etats-Unis, Barack Obama (d), salue les joueurs Doug Baldwin (g) et Kam Chancellor lors d'une cérémonie en l'honneur des Seattle Seahawks, vainqueurs du Super Bowl XLVIII, à la Maison Blanche à Washington, le 21 mai 2014 - CHIP SOMODEVILLA (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives)

L'équipe de football américain des Seattle Seahawks s'est séparée jeudi des deux derniers joueurs qui ont appartenu à la redoutée "Legion of Boom" qui lui a permis de remporter le Super Bowl en 2014.

"Nous avons pris la décision difficile de mettre un terme aux contrats de Doug Baldwin et Kam Chancellor", a expliqué dans un communiqué la franchise de la Ligue nationale de football américain (NFL).

"Ce sont deux des joueurs les plus emblématiques de l'histoire de cette équipe, qui ont permis de construire une culture de la victoire au sein de ce club", poursuit le texte.

"Ces joueurs de légende font partie à jamais de la famille des Seahawks", conclut le communiqué.

Baldwin, 30 ans, et Chancellor, 31 ans, ont été recalés à la suite de la traditionnelle visite médicale qui marque le début de la préparation de la nouvelle saison.

Ils revenaient tous deux de longues absences sur blessure.

La "Legion of Boom", le surnom d'une des formations défensives les plus redoutables de l'histoire de la NFL, a permis à Seattle de disputer deux éditions consécutives du Super Bowl avec un sacre en février 2014 (43-8 contre Denver) et une défaite un an plus tard (28-24 contre New England).

Les autres joueurs de cette "Legion of Boom", comme Richard Sherman, Earl Thomas et Brandon Browner avaient déjà quitté Seattle ou mis un terme à leur carrière.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une