France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Dopage: Kirwa, médaille d'argent de Rio, suspendue à titre conservatoire

Mardi 21 mai 2019
Dopage: Kirwa, médaille d'argent de Rio, suspendue à titre conservatoire
La Bahreïnie Eunice Jepkirui Kirwa lors des JO de Rio 2016 le 21 août 2016 - Johannes EISELE (POOL/AFP/Archives)

La Bahreïnie Eunice Jepkirui Kirwa, vice championne olympique du marathon aux Jeux de Rio-2016 derrière la Kényanne Jemima Sumgong, déjà suspendue huit ans, a été suspendue à titre conservatoire par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (UIA) pour violation des règles antidopage.

Selon l'UIA, Eunice Kirwa, originaire du Kenya et âgée de 35 ans, a contrevenu aux règles antidopage, des traces d'EPO ayant été trouvées dans ses échantillons.

En janvier 2019, Jemima Sumgong avait écopé de huit ans de suspension pour avoir tenté d'entraver l'enquête sur un contrôle positif à l'EPO en mentant et fournissant de faux documents.

En avril, le Kényan Abraham Kiptum, recordman du monde du semi-marathon, avait été suspendu à titre provisoire en raison d'irrégularités sur son passeport biologique.

Outre Kirwa, l'UIA a aussi annoncé la suspension à titre conservatoire de l'Indienne Gomathi Marimuthu, spécialiste du 800 m, en raison de la présence d'EPO dans ses échantillons.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire
1 commentaire