France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Dauphiné: Alaphilippe affirme "manquer de repères"

Samedi 08 juin 2019
Dauphiné: Alaphilippe affirme "manquer de repères"
Le Français Julian Alaphilippe en conférence de presse à Liège le 26 avril 2019 - YORICK JANSENS (BELGA/AFP/Archives)

Julian Alaphilippe affirme "manquer de repères" au départ du Dauphiné, dimanche, à Aurillac, et vouloir d'abord gagner une étape avant de se donner un autre objectif.

"Je n'ai pas d'ambition particulière pour le classement général", a déclaré samedi le vainqueur de Milan-Sanremo et de la Flèche Wallonne, à la veille de la première étape du Dauphiné. "Je n'ai aucune pression. J'ai envie de gagner une étape mais, si je n'y parviens pas, ce ne sera pas catastrophique".

Auteur d'un début de saison fracassant, avec neuf victoires à son actif, le puncheur numéro un du peloton dit avoir "bien levé le pied" après Liège-Bastogne-Liège fin avril.

"Je manque de repères après une grosse coupure", a-t-il estimé à propos du parcours du Dauphiné: "Un contre-la-montre de 26 kilomètres, ce n'est pas ma spécialité."

Bien qu'il ne soit pas catalogué grimpeur spécialiste, le chef de file de l'équipe Deceuninck figure parmi les hommes à suivre. De l'avis de Romain Bardet, "il peut gagner" cette édition du Dauphiné, qui comporte moins de haute montagne que les dernières années.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire