France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Dakar: Peterhansel confirme, Sainz domine

Vendredi 10 janvier 2020
Dakar: Peterhansel confirme, Sainz domine
Le Français Stéphane Peterhansel et son copilote portugais Paulo Fiuza lors de la 6e étape du Dakar, entre Ha'il et Riyad en Arabie Saoudite, le 10 janvier 2020 - FRANCK FIFE (AFP)

Stéphane Peterhansel a signé sa deuxième victoire d'étape dans le Dakar-2020 en s'imposant vendredi dans la sixième spéciale, tandis que Carlos Sainz a conservé la tête du général à mi-parcours.

Le Français a pris le meilleur sur Sainz, son coéquipier chez Mini, et sur le tenant du titre Nasser Al-Attiyah (Toyota). Il a devancé l'Espagnol de 1 min 35 sec et le Qatarien de 3 min 22 sec au terme des 477 km de spéciale entre Hail et Ryad en Arabie saoudite.

"C'était une étape longue, un mix de hors piste rapide et de pistes entrecoupées de sections de dunes", a décrit Peterhansel, déjà victorieux mercredi de la quatrième étape, à son retour au bivouac. "On n'a pas fait d'erreur de navigation, la voiture marche bien. C'est plutôt pas mal", s'est-il félicité.

Au général, Peterhansel, Nasser et Sainz, qui cumulent à eux trois 18 titres dans l'épreuve, semblent avoir creusé un écart conséquent sur le reste des concurrents. Sainz domine pour l'instant avec 7 min 46 d'avance sur Nasser et 16 min 18 sec sur Peterhansel.

Pour "Monsieur Dakar" toutefois, l'écart paraît difficile à rattraper. "On a fait trop d'erreurs au début, on est loin de Carlos et de Nasser et on n'est pas plus vite qu'eux", a estimé le Français, du haut de ses 78 victoires d'étapes.

- Nouveau terrain de jeu -

"On est trois pilotes à se tenir au niveau des performances. Si nous, on fait une course parfaite, si on veut avoir une chance de revenir, il faut qu'eux fassent des erreurs", a-t-il ajouté.

Guest-star de cette 42e édition, Fernando Alonso a pris la sixième place de l'étape. Pour ses débuts dans le célèbre rallye-raid, le double champion du monde de Formule 1 termine régulièrement dans le top 10 depuis le départ de la course dimanche dernier.

Du côté des motos, Ricky Brabec (Honda) a remporté l'étape et creusé l'écart en tête du général. L'Américain, qui comptait neuf minutes d'avance sur Toby Price (KTM) au départ de l'étape, bénéficie désormais de plus de 20 minutes sur son nouveau dauphin, le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna).

Samedi, le rallye s'offre une journée de repos dans la capitale saoudienne Ryad, avant de reprendre la route dimanche en direction de Wadi Al-Dawasir dans le sud-ouest du pays.

La deuxième semaine de course devrait servir aux pilotes un terrain de jeu complètement différent avec beaucoup de dunes, là où les premières étapes proposaient plutôt des labyrinthes de montagnes et de canyons.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une