France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Coronavirus en Chine: le sport également touché

Lundi 27 janvier 2020
Coronavirus en Chine: le sport également touché
Une équipe médicale transporte un patient à l'hôpital de Wuhan, le 25 janvier 2020 - Hector RETAMAL (AFP/Archives)

L'épidémie de coronavirus en Chine a déjà contraint les organisateurs à annuler ou déplacer plusieurs événements sportifs internationaux prévus dans le pays, le dernier en date étant le Tour cycliste de Hainan prévu fin février.

Plusieurs autres compétitions sont menacées.

. Epreuves annulées, reportées ou déplacées

- Tour cycliste de Hainan: au programme depuis cette année de l'UCI ProSeries, le deuxième niveau du cyclisme international, le Tour du Hainan prévu du 23 février au 1er mars sur l'île méridionale de Hainan, a été annulé "en raison de la situation sanitaire dans le pays", a annoncé lundi l'Union cycliste internationale (UCI). L'épreuve pourrait toutefois être reprogrammée dans le courant de l'année 2020 "en fonction des disponibilités du calendrier".

- boxe, qualifications pour les Jeux olympiques de Tokyo: prévu initialement du 3 au 14 février à Wuhan, centre de l'épidémie du nouveau coronavirus, le tournoi a été reprogrammé à Amman (Jordanie) du 3 au 11 mars.

- football féminin, qualifications pour les JO de Tokyo: les rencontres prévues du 3 au 9 février à Wuhan entre la Chine, Taïwan, la Thaïlande et l'Australie, ont d'abord été délocalisées à Nankin (est). Avant d'être finalement déplacées à Sydney (Australie), a annoncé dimanche la Confédération asiatique de football (AFC).

- basket féminin, qualificationd pour les JO-2020: le tournoi programmé du 6 au 9 février à Foshan (est de la Chine) a été déplacé à Belgrade aux mêmes dates. La Chine devait accueillir la Grande-Bretagne, l'Espagne et la Corée du Sud pour un tournoi délivrant trois places pour les JO.

- plongeon, World Series: l'étape chinoise des World Series, compétition internationale organisée par la Fédération internationale de natation (FINA), et prévue du 7 au 9 mars à Pékin, "a été annulée", a indiqué lundi à l'AFP le directeur général de la Fina, Cornel Marculescu. "Il pourrait en être de même" pour une étape des World Series de natation synchronisée à Suzhou (est) du 23 au 25 avril, a-t-il ajouté.

- esport, ligue chinoise de League of legends: Riot Games, l'éditeur du jeu vidéo, a décidé de reporter la reprise du championnat LPL 2020 (League of Legends Pro League), initialement prévue le 5 février. L'interruption de la compétition se poursuivra jusqu'à ce que les organisateurs puissent "assurer la sécurité et la santé des joueurs et des fans".

Epreuves et événements sous surveillance

- lutte, qualifications pour les JO: le tournoi de qualification asiatique de lutte est programmé du 27 au 29 mars à Xi'an (centre). "Nous suivons la situation de près et nous somms en relation étroite avec la fédération chinoise et les autorités locales", a expliqué lundi à l'AFP Nenad Lalovic, président de la Fédération internationale de lutte. "Nous prendrons une décision dans les 15 jours", a-t-il ajouté, précisant que "trois pays sont déjà candidats pour remplacer la Chine si besoin est: l'Ouzbékistan, le Kazakhstan et la Corée du Sud". Autre problème soulevé par M. Lalovic, la participation des sportifs chinois qui devront au préalable se soumettre à "une quarantaine".

- athlétisme, Mondiaux en salle: les Mondiaux en salle sont programmés du 13 au 15 mars à Nankin (est). La fédération internationale (World Athletics) "suit de près la situation et est en contact étroit avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS)", a-t-elle indiqué lundi. "Si une recommandaton de l'OMS venait à affecter l'organisation des Mondiaux, nous en informerions aussitôt nos partenaires", a ajouté la fédération.

- ski alpin, étape de la Coupe du monde masculine: la montagne Xiaohaituo dans le district de Yanqing, à 50 km au nord de Pékin, site des JO d'hiver 2022, doit accueillir du 12 au 16 février une descente et un super-G de ski alpin comptant pour la Coupe du monde. "Pour l'instant la situation présente un risque faible", a assuré samedi Sarah Lewis, secrétaire générale de la Fédération internationale de ski (FIS). Mais "si la situation empire, aucun risque ne sera pris", a-t-elle ajouté.

- convention SportAccord: la convention SportAccord, qui réunit chaque année les présidents des grandes fédérations sportives internationales et les patrons du mouvement olympique, dont le président du CIO Thomas Bach, doit avoir lieu à Pékin du 19 au 24 avril. SportAccord "surveille de près la situation" et "suit les recommandations des autorités chinoises et de l'OMS concernant les déplacements vers et depuis la Chine", a dstaillé à l'AFP un porte-parole, précisant que l'organisation allait suivre "attentivement les développements".