France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

ATP: Nadal "roi" de Montréal et des Masters 1000

Lundi 12 août 2019
ATP: Nadal "roi" de Montréal et des Masters 1000
L'Espagnol Rafael Nadal remporte le tournoi Masters 1000 de Montréal, le 11 août 2019 - Minas Panagiotakis (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP)

L'Espagnol Rafael Nadal, couronné pour la 5e fois au Canada dimanche, est devenu le "roi" incontesté des Masters 1000, les tournois les plus importants du circuit ATP après les quatre Grand Chelem, avec le 35e trophée de sa carrière remporté à Montréal contre le Russe Daniil Medvedev.

Tenant du titre, le N.2 mondial a battu son adversaire en deux sets 6-3, 6-0, pour brandir son 5e trophée au Canada, à Montréal ou à Toronto, les deux villes accueillant à tour de rôle l'épreuve masculine puis féminine.

Avec 35 Masters 1000 à son palmarès, Nadal relègue à deux unités son poursuivant immédiat, le Serbe Navak Djokovic, N.1 mondial, qu'il va retrouver à Cincinnati à partir de lundi.

"Mon adversaire a très bien joué tout au long de la semaine", a salué l'Espagnol après le match. "Alors, il était important pour moi de bien débuter la finale afin qu'il ne prenne pas l'avantage, parce que les finales se révèlent toujours un peu plus difficiles pour tout le monde."

"J'ai disputé beaucoup (de finales de Masters 1000, 51 exactement) et je sais que le début du match peut se révéler capricieux, en particulier face à un grand joueur comme lui qui évolue avec beaucoup de confiance come il l'a fait tout au long de la semaine", a encore dit Nadal à propos de Medvedev, 9e joueur mondial et finaliste à Washington il y a une semaine.

- "Mon meilleur match" -

Effectivement, l'entame de la finale a été laborieuse avec de très longs échanges au premier jeu. Mais ensuite, Nadal, âgé de 33 ans, a commencé à pilonner de coups droits puissants et lourds du fond du court pour pousser à la faute son adversaire.

Et Medvedev, âgé de 23 ans et qui dispute sa première finale de Masters 1000, a craqué une première fois au 4e jeu en commettant une double faute. Nadal a ensuite fait la course en tête et n'a plus jamais été inquiété. D'autant que le second set a été à sens unique, Medvedev ne parvenant que rarement à marquer des points.

L'Espagnol a aussi profité du repos imposé samedi à la suite du forfait de son adversaire en demi-finale, le Français Gaël Monfils, contrairement au Russe qui a dû batailler pour éliminer son compatriote Karen Khachanov 6-1, 7-6 (8/6).

Rafael Nadal, qui estime avoir "joué son meilleur match de la semaine", remporte aussi son 3e tournoi de l'année après le Masters 1000 de Rome et Roland-Garros, portant son total en carrière à 83, dont 18 en Grand Chelem.

Plus tard dans la soirée, Nadal a annoncé sur Facebook qu'il ne participera pas au tournoi de Cincinnati, qui commence lundi, pour mieux conserver son état de forme.

Le Masters 1000 de Cincinnati sert habituellement de préparation à l'US Open, dernier tournoi majeur de l'année, qui débute le 26 août à New York.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Une

Le patrimoine, des racines bien vivantes

Michel LE TALLEC - Dimanche 22 Septembre 2019