France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

ATP: le revenant Murray trop fort pour Humbert à Anvers

Samedi 19 octobre 2019
ATP: le revenant Murray trop fort pour Humbert à Anvers
L'Ecossais Andy Murray lors de sa victoire face à l'Uruguayen Pablo Cuevas au deuxième tour du tournoi d'Anvers, le 17 octobre 2019 - LUC CLAESSEN (BELGA/AFP/Archives)

Murray enfin de retour! L'Ecossais a fait parler l'expérience pour s'offrir, samedi à Anvers, le jeune Français Ugo Humbert et sa première finale depuis 2017 et ses premiers problèmes à la hanche.

L'ancien numéro un mondial, de retour sur le circuit depuis quatre mois, donne l'impression d'avoir laissé derrière lui ses soucis de hanche qui lui ont valu une deuxième opération en janvier dernier.

"C'est une grande surprise pour moi. (...) Ca a été long pour en arriver là. Je ne m'attendais pas du tout à y parvenir si vite depuis que j'ai recommencé à jouer", a dit l'Ecossais de 32 ans.

Vainqueur 3-6, 7-5, 6-2, il rencontrera en finale un autre grognard: Stan Wawrinka, lui aussi tombeur d'un "rookie", l'Italien Jannik Sinner, âgé d'à peine 18 ans.

"Stan et moi avons beaucoup joué l'un contre l'autre. C'est bien que nous puissions tous les deux nous affronter en finale", a réagi Murray, dont ce sera la 20e confrontation avec le Suisse qu'il a battu 11 fois pour 8 défaites.

Break après avoir été mené 40-15 dans le deuxième set, neuf points d'affilée pour prendre l'avantage dans la troisième manche... l'actuel 243e mondial a été capable plusieurs fois de retourner des situations difficiles face au Français qu'il affrontait pour la première fois.

Colérique, comme lorsqu'il a gâché un break dans le deuxième set, Murray a pourtant pris l'ascendant dans un match qui a d'abord semblé lui échapper.

Face à un Français 70e mondial qui a d'entrée tenté des coups risqués, tout près de la ligne, Murray a cédé son service en expédiant une balle dans le filet alors que Humbert défendait solidement au fond.

Mais même mené, même en gâchant plusieurs opportunités, l'Ecossais a su faire tourner le vent.

Premier avertissement quand il a pris le service de Humbert à 3-1 dans le deuxième set, après avoir été mené 40-15.

Malgré un beau retour, en recollant tout de suite au score, le Français a finalement cédé à la pression, accumulant les erreurs sur son deuxième service, et perdant le set sur une double faute dans le dernier jeu.

Et Murray a déroulé. Neuf points d'affilée dès le début de la troisième manche pour effacer trois balles de break du Français et lui prendre dans la foulée son service avec un jeu blanc.

Coup de massue décisif. Murray n'a plus concédé la moindre balle de break.

Et il rejoint Wawrinka, adversaire autrement plus coriace, qui pèse comme lui trois titres en Grand Chelem.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Une

Le lancement d'Ariane reporté à demain

P.R. - Vendredi 22 Novembre 2019