France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Arsenal: Emery retire le brassard de capitaine à Xhaka

Mercredi 06 novembre 2019
Arsenal: Emery retire le brassard de capitaine à Xhaka
Le milieu suisse d'Arsenal, Granit Xhaka (d), lors du match de Premier League face à Aston Villa, à Londres, le 22 septembre 2019 - Tolga AKMEN (AFP/Archives)

Le manager d'Arsenal Unai Emery a confirmé mardi qu'il retirait le capitanat à Granit Xhaka, après son remplacement sous les huées des spectateurs de l'Emirates Stadium contre Crystal Palace le 27 octobre.

Critiqué en raison de ses prestations médiocres et son leadership insuffisant pour porter le brassard, l'international suisse avait répondu par des gestes encourageant les supporters à faire encore plus de bruit, puis il avait retiré son maillot avant de rejoindre les vestiaires, en disant au moins deux fois "allez vous faire f.....", selon les images télévisées.

Emery l'avait déjà écarté du groupe pour le dernier match de championnat contre Wolverhampton samedi et le déplacement mercredi sur la pelouse des Portugais du Vitoria Guimaraes en Ligue Europa.

"J'ai décidé qu'il n'était plus l'un des capitaines de notre groupe et je lui ai dit ce matin", a déclaré Emery mardi. "Il a accepté ma décision."

"Nous avons dorénavant quatre capitaines qui sont Aubameyang, Hector (Bellerin), (Alexandre) Lacazette et (Mesut) Ozil - et le premier d'entre eux est désormais Aubameyang."

"Il fallait que je prenne une décision et maintenant l'affaire est classée", a ajouté Emery.

La semaine dernière, Xhaka avait publié un communiqué sur les incidents, justifiant sa réaction par son "sentiment de ne pas être compris par les supporters et (par) des commentaires insultants pendant les matches et sur les réseaux sociaux au cours des dernières semaines et des derniers mois".

"Des gens m'ont dit des choses comme +on va te casser les jambes+, +on va tuer ta femme+ ou +on espère que ta fille chopera le cancer+", a expliqué l'international suisse qui a reconnu s'être "laissé emporter" et avoir eu "une réaction qui a manqué de respect à ceux des supporters qui encouragent notre club, notre équipe et moi-même avec une énergie positive".

Xhaka avait hérité du brassard en septembre après que l'Espagnol eut demandé au vestiaire de voter pour désigner le nouveau capitaine après le départ des tauliers Laurent Koscielny et Petr Cech.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
7 commentaires