Prostitution cachée : une réalité en Guyane

Prostitution cachée : une réalité en Guyane

 Manata*, 42 ans, était cuisinière en Haïti. Forcée de fuir son pays à cause de l'insécurité qui y règne, elle est arrivée en Guyane il y a un an, espérant y trouver « un travail » et une vie meilleure. Malheureusement, entre les difficultés à obtenir une demande d'asile, le coût de la vie et l'impossibilité de trouver un emploi en tant que sans-papiers, cette mère de famille a été contrainte de « trouver quelqu'un pour l'aider » à vivre et à envoyer de l'argent à ses enfants, restés en...

franceguyane.fr 1888 mots - 01.03.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir