• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
JUSTICE

Un partenariat entre Cayenne et le parquet pour mieux lutter contre la petite délinquance et les incivilités

S.R. Mardi 13 Avril 2021 - 17h55
Un partenariat entre Cayenne et le parquet pour mieux lutter contre la petite délinquance et les incivilités
Le procureur de la République Samuel Finielz et la maire de Cayenne Sandra Trochimara signaient ce midi un protocole de mise en oeuvre d'un "partenariat renforcé". - S.R.

 Le parquet et la commune de Cayenne viennent de signer un “partenariat renforcé” qui officialise un point d’entrée direct au parquet pour la Police Municipale.

 Peu après sa prise de fonction, le garde des sceaux Eric Dupont Moretti avait transmis aux procureurs une circulaire relative à “la mise en oeuvre de la justice de proximité”. Les représentants de la société étaient ici enjoints à apporter des “alternatives aux poursuites” notamment par le biais de mesures “particulièrement adaptées pour répondre dans des délais rapides à certaines infractions”, et indirectement désengorger les salles d’audiences des tribunaux.

La traduction de cette circulaire en territoire guyanais prend d’abord lieu et place à Cayenne, par le biais d’un partenariat renforcé entre le parquet et la commune signé conjointement ce mardi par le procureur de la République Samuel Finielz et la première magistrate du chef-lieu Sandra Trochimara.
La "justice de proximité"
Une permanence électronique, officialisée aujourd’hui mais déjà “en phase d’évaluation” sera incarnée par un délégué du procureur dans les services de la police municipale. Dès lors qu’une procédure fait l’objet d’une alternative aux poursuites le ou la mis(e) en cause sera convoqué(e) par la police municipale devant le délégué du procureur pour prendre connaissance des réponses pénales susceptibles d’être ordonnées.

Une justice “de proximité” efficiente 5 jours sur 7 de 9 h à 19 h. Cette relation institutionnelle renforcée ne change en rien le traitement des procédures, puisque la permanence procède à l’enregistrement, à l’élaboration des réquisitions et au suivi des procédures (à l’instar des trois autres qui traitent les procédures, les gardes à vue et les affaires concernant des mineurs).
Bis repetita dans l'Ouest
Des procédures de rappel à l’ordre qui cibleront principalement “la petite délinquance et les incivilités” comme l’a rappelé Samuel Finielz ce midi au moment de la signature dans les locaux du Tribunal de Police.

Une convention similaire sera signée à Saint-Laurent-du-Maroni le 20 avril. L’actuelle tend à être étendue “à toute l’agglomération de Cayenne” a conclu le représentant du ministère public. Les prérogatives de la Police Municipale se trouvent renforcées dans les lignes de ce partenariat qui affirme un peu plus l’autorité de la Mairie sur son territoire. Peut-être le début d’une nouvelle ère judiciaire.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
7 commentaires
2 commentaires
2 commentaires
A la une
2 commentaires
5 commentaires
1 commentaire
2 commentaires