JUSTICE

Relaxe pour Jean-Etienne Antoinette et Kevin Madeleine dans l’affaire du réseau de bus de Kourou

Relaxe pour Jean-Etienne Antoinette et Kevin Madeleine dans l’affaire du réseau de bus de Kourou

L’affaire des bus K-Lyann de la ville de Kourou a enfin connu son dénouement, au moins concernant la juridiction sise en Guyane. Toutes les personnes concernées ont été relaxées sauf Jean-Luc Alaïs, condamné à une amende de 500 euros pour travail dissimulé.

 Huit ans de procédure, un décès précoce, des frais d’avocats dépassant les six chiffres pour aboutir à une relaxe quasi totale des prévenus en appel, le 19 mai 2022.

L’une des dix-sept plaintes orchestrées par la mairie de Kourou contre son ancien édile Jean-Étienne Antoinette selon le compte de maître Alex Leblanc, avocat de l’ancien sénateur se termine par une défaite judiciaire. L’affaire a fait plusieurs fois la Une de France-Guyane dont le procès de premier instance le 6 novembre 2018.
franceguyane.fr 1415 mots - 20.06.2022
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres