• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Relaxé des accusations d'apologie du terrorisme, Olivier Goudet porte plainte pour diffamation

P.R & S.M Samedi 5 Septembre 2020 - 17h54
Relaxé des accusations d'apologie du terrorisme, Olivier Goudet porte plainte pour diffamation
Le 10 septembre 2019, Olivier Goudet, leader de Tròp Violans, poursuivi pour « apologie d’actes de terrorisme » se présente à l’audience du tribunal correctionnel de Cayenne, boulets aux pieds, mais chaînes brisées. - ARCHIVES FG

Olivier Goudet contre-attaque après sa relaxe qui avait fait suite à une plainte de l'ancien préfet et ancien procureur qui le poursuivait pour « apologie d’actes de terrorisme ». Avec Trop Violàns, il porte plainte pour dénonciation calomnieuse

 L’affaire remonte au 9 novembre 2019.  Une manifestation a lieu devant le commissariat aux côtés de membres des 500 frères et de Tròp violans, en soutien à plusieurs Grands frères, placés en garde à vue suite à l’affaire de l’évacuation du squat de la rue madame Payé. Olivier Goudet fait allusion au préfet Érignac, tué par balle en janvier 1998 en Corse par des indépendantistes.

Patrice Faure et Éric Vaillant, préfet et procureur à l’époque, portent alors plainte pour « apologie d’actes de terrorisme ». Après un renvoi de l'affaire, Olivier Goudet a été relaxé le 4 février dernier de ces accusations. À son tour, il porte aujourd'hui plainte pour dénonciation calomnieuse et réclame 75 000 euros de dommages et intérêts. 

Olivier Goudet répond porter plainte « au nom de la Guyane » qui a été « salie, souillée ». « Attaquer le président d’une association qui œuvre pour l’intérêt général c’est grave », estime Olivier Goudet, tout en rendant hommage aux familles endeuillées par le terrorisme. Il explique que selon lui, le préfet Faure et le procureur Vaillant n’avaient pas compris son message qu’il avait proclamé en « patois guyanais ». L’affaire avait d'ailleurs du être renvoyée, la défense remettant en cause la fiabilité des traductions des propos de son client, du créole au français, réalisées lors de l’enquête judiciaire.

« Ils se sont laissés manipuler par les détracteurs de Trop Violans », estime encore Olivier Goudet.
• NOTRE VIDÉO :

Olivier Goudet contre-attaque après sa relaxe qui avait fait suite à une plainte de l'ancien préfet et ancien procureur qui le poursuivait pour apologie d'acte de terrorisme. Avec Trop Violàns, il porte plainte pour dénonciation calomnieuse

Publiée par France-Guyane sur Vendredi 4 septembre 2020

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Nespresso 06.09.2020

Quel triste clown...
Et il y a encore des gens pour s'intéresser à ce pitoyable pantin ? A désespérer de nos contemporains.

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 06.09.2020
Victime de ses propres propos maintenant...

Mises en scène grotesques, pseudo gardes du corps de type milice, propos toujours excessifs visant à exciter les plus faibles d'esprit. Et il s'en sort toujours bien. Maintenant c'est lui la victime et il compte sur l'Etat Français pour le dédommager à hauteur de 75000€.
Bref, aucune dignité.

Répondre Signaler au modérateur
bozo 05.09.2020
Un clown

On le voit souvent déguisé, aucun doute c'est un clown !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
22 commentaires
A la une
Santé

Covid-19 : 9 400 patients guyanais guéris

P.R - Mardi 22 Septembre 2020

Vidéos

Voir toutes les vidéos