• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Procès d’Admiral T et Kalash : peine d’amende et prison avec sursis requis

FXG Mercredi 7 Octobre 2020 - 17h31
Procès d’Admiral T et Kalash : peine d’amende et prison avec sursis requis
Photos DR Instagram

La 12e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris jugeait ce mercredi les deux artistes Kalash et Admiral T, poursuivis pour coups, blessures et insultes à agents. Présents à l’audience, les deux prévenus ont aussi porté plainte contre les policiers, pour ces mêmes faits de novembre 2014.

Les chanteurs Admiral T et Kalash étaient jugés ce mercredi devant le tribunal judiciaire de Paris. Ils devaient répondre de « coups, blessures et insultes à agents ».

Dans la nuit du 13 au 14 novembre 2014, vers 2 heures, Admiral T, Jessica Campbell, sa compagne et manager, et Kalash sont au bas de l'immeuble qu'ils occupent le temps de leur promotion parisienne, rue des Taillandiers. Kalash et Admiral T s'amusent et Jessica les filme avec son portable.

La prévention parle d'ivresse manifeste des deux hommes mais ceux-ci l'ont d’emblée contestée, a rappelé la défense de deux hommes, Mes Jim Michel Gabriel et Eddy Arneton.

S'estimant gêné par le bruit, un voisin dans l'immeuble est descendu. C’est un policier mais pas en service. Il s’empare du téléphone de Jessica Campbell le jette au sol. Kalash réagit et écarte l’agresseur. Ce dernier appelle des renforts.
Jugement début novembre

Deux policiers en service, un homme et une femme arrivent. Les deux hommes sont interpellés. Ils devaient être jugés en comparution immédiate trois jours plus tard mais leurs avocats (les mêmes que lors de ce procès) avaient fait valoir les violences subies par leurs clients (ils ont déposé plainte pour violence policière, une enquête devait être menée par l’inspection générale de la police nationale).

Le tribunal avait alors ordonné des investigations complémentaires, notamment l’examen de la vidéo filmée par Jessica Campbell sur son téléphone et le renvoi de l’affaire.

Ce mercredi, le représentant du ministère public a requis 5 000 euros d'amende avec sursis contre Admiral T, « le plus calme » et 8 mois de prison avec sursis pour Kalash, « personnalité plus âpre ».

A l’issue des plaidoiries de la défense, le jugement a été mis en délibéré au 4 novembre prochain.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

siage 08.10.2020

En France, il y a vraiment une persécution contre les intellectuels.

Répondre Signaler au modérateur
jardin 08.10.2020

les policiers ou les gendarmes sont très intellectuels il parait

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
2 commentaires
A la une