• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAITS DIVERS

Plusieurs agressions à main armée, ce week-end-end, sur l'Ile de Cayenne

Ayodele GERMA Dimanche 7 Novembre 2021 - 12h25
Plusieurs agressions à main armée, ce week-end-end, sur l'Ile de Cayenne

Quatre agressions à mains armées sont à déplorer, ce week-end sur l’Ile de Cayenne.  

 Hier, vers 13 heures, un homme d’une cinquantaine d’années a été blessé par balle au squat Bambou, route de Troubiran. Le projectile s’est logé dans sa cuisse et a déclenché une plaie hémorragique, selon les pompiers. Evacué en urgence au Centre Hospitalier de Cayenne, le quinquagénaire a succombé de sa blessure dans la nuit, selon la gendarmerie. D’après les premières constatations, il s’agirait d’une dispute de voisinage qui aurait mal tourné. L’auteur des faits a été identifié et est toujours en fuite. La brigade d'enquête de Matoury mène l’enquête.

Autres agressions, autres lieux. Hier soir, dans la rue René Jadfard à proximité du Canal Laussat, un vol a main armée a causé deux victimes. "Deux personnes ont voulu dérober une chaine portée par homme qui était en balade avec sa compagne", rapporte le Procureur de la République. Ils ont tiré et atteint le possesseur de la chaine d'une balle dans le dos; sa campagne elle aussi a été blessé. Mais l'homme est toujours hospitalisé. Le service territorial de police judiciaire est en charge de cette affaire. 

Une ouverture de feu a également été signalée, dans la nuit à Suzini "au cours d'une soirée présentée comme une fête d'anniversaire", précise le procureur de la République. Un groupe d'une dizaine de personnes a pénétré dans cette soirée, deux d'entre eux étaient armés, "ils cherchaient manifestement quelqu'un". Ils ont ouvert le feu et blessé deux personnes. L'une d'elle est en etat d'urgence absolue au CHC. Ces faits sont pris en charge par la brigade du commissariat de police de Cayenne.  

Dans la quartier de Cogneau, une personne "manifestement alcoolisée" a pénétré dans le domicile d'une famille pour réclamer qu'on lui donne des armes. Des coups de feu ont été tirés. La personne a été touchée " manifestement à deux reprises. On a un pronositic vital qui est engagé puisque la personne a été notament touchée au front" relate le procureur de la Répuplique.

Les brigades de recherches de Matoury et de Cayenne mènent l’enquête pour faire la lumière sur les circonstances de ces différents faits.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

g6d 07.11.2021

Nous voyons là l'efficacité des Komités contre l'insécurité dans notre pays. Heureusement que Serville est notre président.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
7 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une