Olivier Goudet : la relaxe demandée par ses avocats

Olivier Goudet : la relaxe demandée par ses avocats

 Tous trois ont plaidé la relaxe. Non seulement la relaxe d’ailleurs, mais l’annulation pure et simple des peines prononcées en première instance à l’encontre de leur client, Olivier Goudet, président de l’association Trop Violàns, condamné le 5 novembre 2020 par le tribunal correctionnel de Cayenne à 6 mois de prison avec sursis et à 5 ans de privation de ses droits civiques (nos précédentes éditions). Le premier à ouvrir le « bal » des plaidoiries a été Me José Lama, qui estime que dans...

franceguyane.fr 797 mots - 13.01.2022
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir