• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Olivier Goudet : la relaxe demandée par ses avocats

Michel Le Tallec Jeudi 13 Janvier 2022 - 17h19
Olivier Goudet : la relaxe demandée par ses avocats
En 2020, Olivier Goudet s'était présenté en tenue de boxer pour le procès qui l'opposait au policier Jean-Yves Anicet. - D.R.

 Le président de Trop Violàns comparaissait en appel pour des faits remontant à 2019. Une altercation qui l’avait opposé, à l’époque, au policier Jean-Yves Anicet. Le parquet a demandé le maintien des peines. Verdict le 3 février prochain.

 Tous trois ont plaidé la relaxe. Non seulement la relaxe d’ailleurs, mais l’annulation pure et simple des peines prononcées en première instance à l’encontre de leur client, Olivier Goudet, président de l’association Trop Violàns, condamné le 5 novembre 2020 par le tribunal correctionnel de Cayenne à 6 mois de prison avec sursis et à 5 ans de privation de ses droits civiques (nos précédentes éditions). Le premier à ouvrir le « bal » des plaidoiries a été Me José Lama, qui estime que dans l’altercation qui a opposé, le 29 août 2019, sur le parking de la CTG, Olivier Goudet au policier Jean-Yves Anicet, « il y a un doute sérieux quant à la réalité des faits. Et, poursuit-il, quand il y a doute, il doit profiter au prévenu. C’est l’un des fondements de notre droit. »

Me Alex Leblanc, lui, a préféré s’interroger sur la « validité des témoignages émanant de policiers recueillis dans le cadre d’une affaire qui met en cause… l’un de leurs collègues. » Évoquant des affaires anciennes, il estime « que les policiers sont aussi capables de mensonges dès qu’il s’agit de couvrir l’un des leurs. » L’avocat va même plus loin. « Je suis à peu près convaincu qu’Anicet voulait régler un compte avec Goudet. » Dernière à plaider, Lucie Louze-Donzenac, qui n’y va pas par quatre chemins. « La décision rendue en première instance est éminemment politique. Olivier Goudet dérange : le condamner à 5 ans de privation de ses droits civiques, c’est lui infliger une mort civile, lui interdire toute possibilité de s’investir dans la vie sociale de son pays. »
« Je n’ai rien fait, je suis un militant »
Commencée aux alentours de 8h30, l’audience de la cour d’appel, présidée par Hervé de Gaillande, a duré près de 5 heures. Un long délai qui n’aura pas vraiment permis de répondre avec clarté aux différentes questions posées par le dossier. Qui a frappé qui ? Qui a donné l’ordre d’interpeller Olivier Goudet ? Pourquoi ce dernier n’avait pas le droit de rentrer dans l’enceinte de la CTG, et pourquoi, après plus d’une heure d’attente hors les grilles, l’a t-il finalement fait ?

Les deux vidéos projetées en cours d’audience, filmées le jour des faits par un téléphone portable, n’ont pas assurément permis d’éclaircir les débats. Et les deux protagonistes, Olivier Goudet et Jean-Yves Anicet, n’ont pas varié d’un iota dans leurs réponses aux différentes interrogations posées par les magistrats, les avocats, l’avocat général.

Conseil de Jean-Yves Anicet, Me Julie Page réclame « 10 000 euros » de dommages et intérêts au titre du préjudice moral. Précisons que son client a été relaxé en première instance des charges qui pesaient sur lui. Quant à l’avocat général, Laurent Fekkar, dans un réquisitoire court et sobre, il s’est contenté de demander « le maintien des peines prononcées en première instance », en précisant néanmoins que « ce procès en cours n’est pas le procès de Trop Violàns, mais le procès d’un homme qui s’est en pris à un fonctionnaire de police dans l’exercice de ses fonctions. »

Invité à prendre la parole en dernier, Olivier Goudet a déclaré « qu’il ne méritait pas la peine qui m’a été infligée. Je n’ai rien fait, je suis un militant, tout simplement. »

Le jugement a été mis en délibéré et sera rendu le 3 février prochain.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
16 commentaires
7 commentaires
3 commentaires
9 commentaires
A la une
2 commentaires

Vidéos

Voir toutes les vidéos