Montagne d’or : « l’Etat n’a eu aucune intention d'abandonner le projet »

Montagne d’or : « l’Etat n’a eu aucune intention d'abandonner le projet »

Michel Dubouillé, porte-parole du collectif Or de question réagit pour France-Guyane à la décision du tribunal administratif de donner raison à la compagnie minière Montagne d'Or, concernant les concessions dont le renouvellement avait été refusé en janvier 2019 par le ministère des finances.

La Cour administrative de Guyane oblige l’Etat à prolonger les concessions du projet Montage d’or (lire ici). Pour quelle raison ? Concrètement que signifie cette décision ?
La Cour administrative a obligé l’Etat à prolonger les concessions car elle a considéré que le refus implicite de l’Etat de renouveler ces concessions n’était pas fondé. Elle a donc remis en cause cette décision et a demandé à l’Etat, dans les six mois, de prolonger, pour une durée de vingt-cinq ans, l’exploitation de ces...
franceguyane.fr 1440 mots - 27.12.2020
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres