• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Martinique : Les militants anti-chlordécone condamnés à de la prison ferme

France-Antilles Martinique Vendredi 28 Août 2020 - 15h38
Martinique : Les militants anti-chlordécone condamnés à de la prison ferme

Le tribunal correctionnel de Fort-de-France a rendu sa décision ce vendredi matin : des peines de 7 mois à un an de prison ferme.

 Quatre militants anti-chlordécone étaient jugés hier jeudi matin (27 août) par le tribunal correctionnel de Fort-de-France. Ils étaient poursuivis pour des violences contre des policiers et des gendarmes en janvier, en mai et en juillet dernier.

Ce vendredi, le tribunal a rendu sa décision pour trois d'entre eux, le procès de Kéziah Nuissier ayant été reporté au 9 novembre. Une décision rendue en présence d'un seul prévenu, Frédéric Maupeu, les deux autres ainsi que les avocats de la défense étant absents. Il a été jugé coupable pour l'ensemble des faits et condamné à deux ans de prison, dont 12 mois avec sursis, ainsi qu'une indemnisation obligatoire des victimes et interdiction de détenir un arme de trois ans.

Maxime Esaïe et Denzel Guillaume, absents lors de la décision, ont tous les deux été jugés coupables de l'ensemble des faits et condamnés à 14 mois de prison dont 7 mois avec sursis et une interdiction de détenir une arme soumise à autorisation pendant 3 ans.

Rappelons que jeudi, le procès s'est tenu en l'absence des prévenus et des avocats de la défense. Ceux-ci protestaient contre l'absence au dossier du procès verbal de notification de fin de garde à vue et la décison du tribunal de ne pas renvoyer l'affaire.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
22 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos