• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Le procès Goudet-Anicet a finalement lieu ce matin au tribunal du Larivot à Cayenne

Samir MATHIEU Jeudi 10 Septembre 2020 - 08h09
Le procès Goudet-Anicet a finalement lieu ce matin au tribunal du Larivot à Cayenne
Olivier Goudet s'est présenté en tenue de boxer pour le procès qui l'oppose au policier Jean-Yves Anicet. - Samir MATHIEU

 Le procès qui oppose le leader de Trop Violàns et un policier a finalement avoir lieu ce matin au tribunal correctionnel de Cayenne. Olivier Goudet est arrivé sur place en tenue de boxer aux couleurs de la Guyane. Un important dispositif de gendarmerie est déployé et vérouille l'accès au tribunal. 

Moyens exceptionnels ce matin déployés à l'occasion du procès qui oppose Olivier Goudet au policier Jean-Yves Anicet. Le secteur du tribunal du Larivot est quadrillé. Plusieurs camions de gendarmes sont installés aux abords de l'enceinte judiciaire. L'entrée dans l'enceinte est strictement filtrée. Il est interdit de se garer dans la rue devant le tribunal.

À ce cadre, s'ajoute la tenue peu conventionnelle d'Olivier Goudet. Le leader de Trop Violàns est arrivé en tenue de boxer aux couleurs de la Guyane. T-shirt et gants de boxe aux couleurs de la Guyane, Olivier Goudet s'est déclaré "combattif" à son arrivée devant l'enceinte judiciaire.

Le procès avait été reporté à deux reprises. En février dernier, c'est la grève des avocats qui avait eu raison de l'audience. Cette fois-ci, le procès devrait avoir lieu, sauf incident d'audience. Il oppose donc le leader des collectifs Trop Violàns et des 500 Frères à un policier. Le gardien de la paix avait porté plainte de même que le leader de l’association d'où la jonction d’instances avec les deux dossiers. Les faits remontent au 28 août 2019 en marge d'une mobilisation de Trop Violàns à la CTG. L'entrée avait été refusée à Olivier Goudet alors que plusieurs membres du collectif avaient pu rentrer. L'incident s'était produit alors que le président Rodolphe Alexandre était absent en marge d'une réunion concernant des assistantes maternelles. La vice-présidente de la CTG Audrey Marie avait estimé qu'il devait respecter une certaine confidentialité. Olivier Goudet ayant voulu entrer dans l'enceinte, un policier l'en a empêché. Selon Olivier Goudet et les membres du collectif présents sur place, il y aurait eu violences. Les deux hommes ont tous deux porté plainte. Le tribunal devra trancher ce matin, mais la décision devrait être mise en délibéré. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

RAF973 10.09.2020

Prenez un âne, coupez les lui les oreilles en pointes, et bien vous aurez toujours un âne.....

Répondre Signaler au modérateur
bozo 10.09.2020
C'est moi bozo, mais c'est lui le clown...

C'est vraiment un clows, après nous avoir fait le remake de racine, il se prend pour rocky, un grand malade !

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 10.09.2020
Vaval ja rivé ?????

Aux couleurs de l'UTG, pas aux couleurs de la Guyane.
L'étoile rouge communiste-revolutionnaire peut plaire à certains mais pas à tout le monde loin de là, surtout quand ce drapeau à été choisi à l'insu de la population, sans même l'avis des conseils consultatifs.

Répondre Signaler au modérateur
Laurent-973 10.09.2020

Je me questionnais sur ce drapeau hideux...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une

Vidéos

Voir toutes les vidéos