Le "banquier", le courrier et la bombe de déodorant

Le "banquier", le courrier et la bombe de déodorant

 Les visages des magistrats, du substitut du procureur, de l’avocate du mis en cause, des gendarmes présents et même de certaines personnes présentes dans la salle ont fini à un moment par refléter quelques difficultés de compréhension, tant l’affaire jugée ce jour-là, vendredi 11 juin, semblait plutôt embrouillée.

Tentons de résumer. Un couple d’hommes, entretenant une liaison amoureuse depuis trois ans, se dispute violemment sur fond d’alcool dans la nuit du 16 au 17 mai 2021, à Cayenne,...

franceguyane.fr 554 mots - 13.06.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir