La promesse de vérité se heurte aux versions des accusés

La promesse de vérité se heurte aux versions des accusés

C’était l’ultime volonté de la famille de Patrice Clet : découvrir la vérité. Deux des sœurs de l’ancien conseiller général de Sinnamary sont venues à la barre hier matin pour répéter cette unique doléance des proches de l’ancien secrétaire général de Walwari. Christine puis Maryse ont rappelé ce que représentait Patrice, à la fois pour ses proches, sa famille, mais aussi pour les Guyanais.

« Il se battait pour les jeunes, des jeunes comme vous », a insisté Christine Clet lorsqu’elle s’est...

franceguyane.fr 1493 mots - 21.11.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus