France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

La promesse de vérité se heurte aux versions des accusés

La promesse de vérité se heurte aux versions des accusés

Les accusés se sont rejeté les responsabilités hier devant les assises de Cayenne lors du troisième jour du procès pour le meurtre de Patrice Clet. La vérité semble s'éloigner à mesure que les accusés donnent leur version des faits.

C’était l’ultime volonté de la famille de Patrice Clet : découvrir la vérité. Deux des sœurs de l’ancien conseiller général de Sinnamary sont venues à la barre hier matin pour répéter cette unique doléance des proches de l’ancien secrétaire général de Walwari. Christine puis Maryse ont rappelé ce que représentait Patrice, à la fois pour ses proches, sa famille, mais aussi pour les Guyanais.

« Il se battait pour les jeunes, des jeunes comme vous », a insisté Christine Clet lorsqu’elle s’est...

franceguyane.fr 1493 mots - 21.11.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres