France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Justice : présenter son fils à son père, c'est mieux sans coke

M.L.T. Jeudi 15 Août 2019 - 07h57
Justice : présenter son fils à son père, c'est mieux sans coke
Photo d'illustration

Elle aura passé l’intégralité de l’audience à sangloter et à protester vigoureusement de son innocence, arguant que le voyage effectué au Surinam n’avait pour autre but que de présenter son fils de 13 ans à son père surinamais, dont elle est séparée.

Pour autant, cette quadragénaire néerlandaise, née à Amsterdam, s’est faite contrôler à Félix Eboué le 11 août dernier avec plus de 4 kilos de cocaïne dissimulés dans ses bagages, et notamment dans un sac dont elle affirme, avec force et à plusieurs reprises, « qu’il ne lui appartient pas. » Toujours selon ses déclarations, son ex-compagnon lui aurait demandé de faire passer quelques sachets de denrées alimentaires à son cousin Derell, aux Pays-Bas, sans soupçonner, le moindre instant, « qu’il s’agissait de drogue .» Pas de quoi émouvoir la représentante du ministère public, Meggie Choutia, qui précise par ailleurs qu’ont été retrouvé chez le jeune femme, lors de la fouille, « deux téléphones portables et 135 euros en liquide. Soit la panoplie habituelle du passeur de drogue. » Au vu de ce qu’elle affirme être des « allégations fantaisistes » de la part de la prévenue, elle donc demande au tribunal de prononcer une peine de 2 ans de prison avec maintien en détention. L’avocate, Me Virginie Fettler, plaidera, elle, la relaxe, au motif qu’il convient « de ne pas se fier aux coïncidences, et que, si elle avait voulu faire du trafic de drogue, elle l’aurait fait seule, sans son enfant, lequel est actuellement placé en centre d’accueil. Et je précise qu’il ne parle pas un mot de français. » Verdict du tribunal présidé par Patrick Chevrier: 4 ans de prison avec sursis, interdiction du territoire national de 10 ans, 5000 euros d’amende douanière.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Gérard Manvussa 16.08.2019

Quelles félicitations ? Ces transporteurs de drogue devraient être sanctionnés plus sévèrement. Interdiction du territoire pendant 10 ans, vous voulez rire ? Croyez vous que cela va s'appliquer ?

Répondre Signaler au modérateur
den97300 15.08.2019
Pas de prison ferme mais un long sursis

Pas de prison ferme mais un sursis de 4 ans et une interdiction du territoire de 10 ans. Cela me semble, et ce n'est que mon avis, une peine adaptée. Félicitations à la Justice

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 15.08.2019

pas de prison donc si l'on comprend bien

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
A la une