Jugé aux assises pour empoisonnement, viols et séquestration

Jugé aux assises pour empoisonnement, viols et séquestration

 Un procès pour empoisonnement, viols et séquestration a démarré ce mardi en ouverture de la 9e session d'assises de Guyane de l'année. Le procès a démarré avec un jour de retard car lundi, il manquait bon nombre de jurés. Seuls 15 jurés sur 40 convoqués avaient fait le déplacement pour cette session d'assises. Ce mardi, le nombre de jurés étaient suffisant et donc le procès a pu démarrer. 

Une fois n'est pas coûtume, ce procès ne traite pas d'un meurtre ou d'un assassinat, mais d'un...

franceguyane.fr 1162 mots - 08.09.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir