DROIT DE SAVOIR

Quelle protection juridique sur les applications WhatsApp, Signal et Telegram ?

Quelle protection juridique sur les applications WhatsApp, Signal et Telegram ?

On fait le point sur les applicatifs de messagerie instantanée au niveau de la protection des données échangées entre les utilisateurs. Cette problématique a été relancée avec la nouvelle politique de Facebook qui souhaite partager les données de sa filiale WhatsApp avec les autres structures du groupe.

 Racheté par Facebook en 2014, WhatsApp bénéficiait d'un statut à part dans l'écosystème de Mark Zuckerberg.

Pour respecter la promesse de confidentialité des échanges mise en avant par WhatsApp, aucune donnée ne transitait jusqu'à Facebook, la maison mère. Mais l'application a récemment mis à jour sa politique de confidentialité des données et l'entrée en vigueur de ces nouvelles conditions d'utilisation contraint les utilisateurs à partager leurs données avec Facebook, sous peine de voir...
franceguyane.fr 2734 mots - 22.02.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres