Drame de Cabassou : chronologie d’une procédure interminable

Drame de Cabassou : chronologie d’une procédure interminable

Le 19 avril 2000, à 13 h 45, une partie du mont Cabassou s’affaissait sur l’usine de produits laitiers Cilama, une voiture qui circulait sur la route et des employés de la Direction départementale de l’équipement, faisant dix morts. Ce n’est que plus de dix ans après le drame que la responsabilité de l’État a été définitivement constatée. Éclairage.

• Le 26 avril 2000, le parquet de Cayenne ouvre une information judiciaire. Les compagnies d’assurance demandent la condamnation de l’État à raison de sa responsabilité dans la catastrophe. Elles mettent aussi en cause la commune de Rémire-Montjoly, à raison du permis de construire qui avait été accordé.

• Une affaire jugée en première instance le 9 juin 2008 par le tribunal administratif de Cayenne. Celui-ci retient à l’époque la responsabilité pleine et entière de l’État, du fait des...
franceguyane.fr 508 mots - 07.05.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres