Corruption présumée au bureau de l’immigration et de l’intégration de la préfecture : le procès renvoyé en 2022

Corruption présumée au bureau de l’immigration et de l’intégration de la préfecture : le procès renvoyé en 2022

 Trois jours d’audience, huit prévenus, et presque autant d’avocats. Les débats autour des responsabilités - partagées ou non - dans une affaire en date de 2016 qui implique plusieurs agents du bureau de l’immigration et de l’intégration de la préfecture, étaient prévus en ce début de semaine. Il s’agit ici de faits de corruption active et passive, reprochés à un ancien chef du bureau de l’immigration et de l’intégration à la préfecture Ronald Foin, ainsi qu’à sept autres personnes - dont deux...

franceguyane.fr 725 mots - 07.06.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir