Condamné pour « dissimulation volontaire du visage », Jack Pierce Bruné souhaite se « tourner vers la défense des gens »

Condamné pour « dissimulation volontaire du visage », Jack Pierce Bruné souhaite se « tourner vers la défense des gens  »

 Celui qui se destine à une carrière d’avocat spécialisé en droit international et en droit constitutionnel « connait le poids des mots ». C’est ainsi, qu’en tandem avec Maitre Leblanc, « un excellent avocat » et aussi son professeur à l’Université, Jack-Pierce Bruné est selon lui parvenu à être disculpé de quatre des cinq chefs d’accusation qui étaient retenus contre lui. «Je suis resté 48 heures en garde à vue pour avoir dissimulé mon visage. En cette période de crise sanitaire nous sommes...

franceguyane.fr 451 mots - 06.11.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir