France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Rome fête le cinéma avec Scorsese, Norton et Travolta

Jeudi 17 octobre 2019
Rome fête le cinéma avec Scorsese, Norton et Travolta
US filmmaker Martin Scorsese arrives to attend the international premiere of the film "The Irishman" during the closing night gala of the 2019 BFI London Film Festival in London on October 13, 2019. - DANIEL LEAL-OLIVAS (AFP)

Martin Scorsese, Bill Murray, Edward Norton ou encore John Travolta figurent parmi les invités de la Fête du cinéma de Rome qui s'ouvre ce jeudi et qui, après la Mostra de Venise, s'affirme comme l'autre grand rendez-vous italien du 7e Art.

"Au cours des trois dernières années, deux films qui ont remporté l'Oscar ont été présentés à Rome", s'est félicité Antonio Monda, le directeur de la Fête du cinéma, en présentant l'événement qui ne comporte ni jury, ni compétition.

Tel a été le cas pour "Greenbook", de Peter Farrelly, et "Moonlight, de Barry Jenkins, deux films traitant du racisme et des minorités, respectivement sacrés meilleurs films à Hollywood en 2017 et 2019.

Gangsters, majordomes, détectives privés et même zombies seront les héros de cette 14e édition qui proposera, jusqu'au 27 octobre, une quarantaine de longs métrages en sélection officielle ainsi qu'une quinzaine de rencontres entre le public et des acteurs ou cinéastes prévues à l'Auditorium de Rome.

L'acteur-réalisateur américain Edward Norton donnera la coup d'envoi jeudi avec "Motherless Brooklyn", un polar qui marque son retour derrière la caméra et où il incarne un détective privé atteint le syndrome de Tourette, dont le mentor (Bruce Willis) est un ancien mafieux dirigeant une agence de détective.

"The Irishman", signé Martin Scorsese, sans doute le film le plus attendu de cette édition, sera présenté lundi en présence du réalisateur italo-américain après une première mondiale fin septembre au New-York Festival.

Le film raconte l'un des plus grands mystères non résolus de l'histoire des États-Unis, la disparition du légendaire syndicaliste Jimmy Hoffa, dans un voyage à travers les secrets du crime organisé, ses mécanismes internes, ses rivalités et ses liens avec le monde politique.

Outre les deux légendes du grand écran Robert De Niro et Al Pacino respectivement dans les rôles de Frank Sheeran et Jimmy Hoffa, figurent au générique Joe Pesci et Harvey Keitel.

Les fans de la série télévisée "Downton Abbey", drame historique britannique aux 120 millions de téléspectateurs, pourront retrouver, sur grand écran cette fois, la famille Crawley et ses domestiques qui s'apprêtent à accueillir un événement de taille: la visite du roi George V et de son épouse à Downton.

- Horreur et musique -

"Le meilleur reste à venir", film français signé Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, avec Fabrice Luchini et Patrick Bruel, sera projeté en avant-première mondiale le 24 octobre.

Les amateurs d'horreur seront servis avec "Scary Stories" du Norvégien André Ovredal, l'histoire d'un groupe d’adolescents qui découvre dans une maison hantée un livre de contes effrayants. Le film est produit par le Mexicain Guillermo Del Toro, le maître oscarisé du genre.

Le festival offrira un large éventail de films et documentaires destinés aux mélomanes à commencer par "Judy", de Rupert Goold, biopic consacré à la chanteuse et actrice américaine Judy Garland à l'heure des derniers concerts qu'elle donna à Londres en 1968, avec Renée Zellweger (Bridget Jones) dans le rôle titre.

Les spectateurs pourront découvrir des aspects inconnus de la vie du célèbre ténor italien Luciano Pavarotti, mort en 2007, dans un documentaire de l'Américain Ron Howard et les fans de la rockstar Bruce Springsteen le découvriront dans "Westerns Stars", le documentaire que le boss (70 ans) a lui-même réalisé avec Thom Zimny.

Comme chaque année, des rencontres permettront au public de dialoguer avec plusieurs des stars présentes dans la ville éternelle parmi lesquelles Martin Scorsese, l'acteur américain Bill Murray (qui recevra un prix pour l'ensemble de sa carrière), l'actrice française Fanny Ardant, son compatriote le réalisateur Olivier Assayas ainsi que les acteurs Edward Norton, Benicio Del Toro et John Travolta.

Ce dernier recevra mardi un prix spécial pour son interprétation dans le film "The Fanatic", réalisé par l'Américain Fred Durst, où il campe un fan de cinéma obsédé jusqu'à la folie par un acteur hollywoodien.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une