Qui est Olivier Dubois, le journaliste d’origine martiniquaise enlevé au Mali ?

Rodolphe Lamy 07.05.2021

Image extraite d'une vidéo non datée à la provenance indéterminée circulant sur les réseaux sociaux le 5 mai 2021, montrant le journaliste français Olivier Dubois qui dit avoir été enlevé début avril par un groupe jihadiste affilié à Al-Qaïda

- - (social media/AFP)

Âgé de 46 ans, Olivier Dubois, collaborateur régulier de plusieurs médias, dont les journaux Libération ou Le Point, a expliqué ce mercredi (5 mai) dans une vidéo d’une vingtaine de secondes avoir été enlevé le 8 avril dernier à Gao, au nord du Mali.

 Depuis mercredi, son nom est désormais bien connu. Dans une brève vidéo d'une vingtaine de secondes, Olivier Dubois explique avoir été enlevé le 8 avril à Gao (Nord) par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM, ou Jnim en arabe), principale alliance jihadiste au Sahel, liée à Al-Qaïda et dirigée par le chef touareg malien Iyad Ag Ghaly.

RSF, Libération et d'autres rédactions, rapidement au courant, tout comme ses proches et les autorités françaises, avaient pris la décision de ne pas rendre publique sa disparition afin de ne pas entraver une issue positive. Une posture conservée jusqu'à présent.

RSF, Libération et d'autres rédactions, rapidement au courant, tout comme ses proches et les autorités françaises, avaient pris la décision de ne pas rendre publique sa disparition afin de ne pas entraver une issue positive. Une posture conservée jusqu'à présent.
Au Mali depuis 6 ans
Installé au Mali depuis les grandes vacances 2015, Olivier Dubois, 46 ans, travaille notamment pour le quotidien Libération et le magazine Le Point, comme l’a détaillé le secrétaire général de Reporters sans frontières, Christophe Deloire, sur Twitter.



« Depuis août 2015, je suis basé au Mali », confirme Olivier Dubois, sur sa page Linkedin. « J'ai couvert l'actualité nationale malienne, plus particulièrement sur les sujets sécurité, terrorisme et mise en oeuvre de l'accord de paix d'Alger, pour 130 numéro du Journal du Mali l'hebdo et pour le site d'information Journaldumali.com ».

En août 2020, comme le rapporte le quotidien Libération, le journaliste avait été violemment pris à partie, dans le camp militaire de Kati, où il couvrait une mutinerie en cours.
Spécialiste de l’Afrique
Spécialiste de l’Afrique, il a notamment dirigé la rédaction web du « Journal du Mali », de mars 2016 à novembre 2017. Depuis novembre 2017, il est un correspondant régulier du journal « Le Point Afrique » au Mali.

Sur son compte Twitter, Olivier Dubois se définit comme une « tête chercheuse en mouvement, qui aime découvrir, tout le temps, toujours ».

Il a également collaboré avec des magazines comme Jeune Afrique, Mondafrique ou Afrique Magazine.
Journaliste « free-lance »
Avant le Mali, il a essentiellement travaillé en tant que journaliste indépendant entre 2011 et 2015. Formé au métier de Journaliste reporter d’images à l’EICAR (École internationale de création audiovisuelle et de réalisation), à Saint-Denis , il a coécrit et coréalisé la web série documentaire Poilorama pour Arte Créative en 2015.

En 2011, il a également eu une expérience en radio de 5 mois au Canada, pour radio CIBL-Montreal. Durant cette même période, il a passé un mentorat en journalisme et recherche d'information à Montréal.