France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Open d'Australie: Federer en demies en sauvant 7 balles de match contre Sandgren

Mardi 28 janvier 2020
Open d'Australie: Federer en demies en sauvant 7 balles de match contre Sandgren
Le Suisse Roger Federer (d) serre la main de l'Américain Tennys Sandgren après l'avoir battu en quarts de finale de l'Open d'Australie, le 28 janvier 2020 à Melbourne - William WEST (AFP)

Roger Federer, 3e mondial, a sauvé 7 balles de match avant de finalement dominer l'Américain Tennys Sandgren (100e) 6-3, 2-6, 2-6, 7-6 (10/8), 6-3, mardi en quarts de finale de l'Open d'Australie.

Le Suisse de 38 ans, visiblement diminué physiquement, a donc dû rejouer 5 sets et 3h31 après les 5 sets et 4h au 3e tour face à l'Australien John Millman. Il affrontera en demi-finales le tenant du titre serbe Novak Djokovic (2e) ou le Canadien Milos Raonic (35e).

"J'ai été incroyablement chanceux aujourd'hui, j'ai joué de mieux en mieux au fur et à mesure que le match avançait et que la pression baissait", a reconnu Federer qui a sauvé trois balles de match à 4-5 dans le 4e set, puis encore quatre, dont trois consécutives dans le tie break de cette 4e manche.

"Celle-là de victoire, je ne la méritais pas, mais je suis là... et évidemment je suis tès content", a ajouté le Suisse qui avait déjà sauvé 7 balles de match avant de s'imposer, à Cincinnati contre Scott Draper... en 2003.

Surtout que physiquement, il n'était pas au mieux mardi.

"Parfois, on se sent un peu bizarre. Je ressentais un gêne à l'aine, ma jambe se raidissait un peu... je n'aime pas faire appel au médecin, je n'aime pas montrer mes faiblesses", a-t-il commenté.

Dans les 2e et 3e sets, Federer a montré des signes d'énervement et s'est lancé dans une discussion avec l'arbitre à qui il reprochait de lui avoir donné un avertissement en se fondant sur les dires d'une juge de ligne.

Dans la foulée, il a quitté le court avec le physiothérapeute à 6-3, 2-6, 0-3 pour un temps mort médical.

Dépassé aux 2e et 3e sets, le Suisse s'en est sorti par miracle dans le 4e, la manche de tous les dangers où il a donc effacé sept balles de match, et par magie il a repris le dessus au 5e.

"Il faudra que je joue mieux en demies, parce que sinon, c'est sûr que je vais pouvoir aller skier !", a-t-il plaisanté au micro de Jim Courier sur le court.