• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

MotoGP: doublé français en Allemagne, Quartararo vainqueur devant Zarco

Dimanche 19 juin 2022
MotoGP: doublé français en Allemagne, Quartararo vainqueur devant Zarco
Le pilote Yamaha Fabio Quartararo vainqueur du GP moto d'Allemagne à Sachsenring, le 19 juin 2022 - Ronny Hartmann (AFP)

Coup double français en Saxe: Fabio Quartararo (Yamaha), solide leader du championnat de MotoGP, a remporté dimanche le Grand Prix d'Allemagne, devant l'autre Français de la grille, Johann Zarco (Ducati-Pramac).

Parti en deuxième position et impérial de bout en bout, Quartararo a pris l'avantage sur le poleman, l'Italien Francesco Bagnaia (Ducati), dès le premier virage du Sachsenring, pour ne plus lâcher les commandes de la course.

Au prix d'un sacré effort physique: "J'ai été malade pendant tout le week-end et pendant la course je toussais un peu (...) mais je suis super content", a déclaré le Niçois. Contrairement à la plupart de ses rivaux, il avait misé sur un pneu arrière intermédiaire, plutôt que dur, sur ce tracé très exigeant.

Par des températures caniculaires inhabituelles dans cette région de l'est de l'Allemagne (36 degrés dans l'air et plus de 50 degrés sur la piste), le champion du monde en titre a en outre mis définitivement fin à l'hégémonie de l'Espagnol Marc Marquez (Honda) qui, depuis 2013, s'imposait chaque année en Allemagne.

Le sextuple champion du monde MotoGP, opéré plus tôt dans le mois pour la quatrième fois au bras droit des suites d'une chute en 2020, est à nouveau hors-course, pour une durée indéterminée.

Cette victoire, sa troisième de la saison, permet aussi à Quartararo, champion sortant, de porter son avance à 34 points sur son poursuivant, l'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia), quatrième à l'issue d'une intense lutte pour le podium avec Jack Miller (Ducati), qui finit troisième.

L'Autralien, 6e sur la grille et sur le départ pour KTM la saison prochaine, avait pourtant écopé d'un "long tour" -- une trajectoire élargie dans un virage faisant office de pénalité -- après être tombé sous drapeau jaune la veille, lors des essais libres.

- Zarco, nouveau troisième au championnat -

Un Français pouvant en cacher un autre, derrière Quartararo, Zarco signe lui une nouvelle deuxième place en catégorie reine. Il a surtout bénéficié des déboires de Bagnaia, qui a chuté au 3e tour, alors qu'il haussait le rythme pour tenter de revenir sur le champion du monde.

"Quand Pecco (Bagnaia, ndr) a chuté, j'ai essayé de rester au contact avec Fabio, je voulais le rattraper parce que je savais qu'il avait le pneu médium (à l'arrière, ndlr), peut-être que j'aurais pu avoir une chance à la fin, mais je n'ai pas pu", a expliqué Zarco, éprouvé et toujours en quête de sa première victoire en MotoGP.

Du côté de Bagnaia, cette chute est un nouveau coup dur, alors qu'il signait jusqu'alors un week-end parfait, marqué par le nouveau record de la piste samedi. Pour la quatrième fois de la saison, il a été contraint de rentrer prématurément au garage.

Quartararo et Zarco avaient déjà réalisé un doublé dans cet ordre lors du Grand Prix du Portugal en avril, ainsi qu'à Doha la saison dernière.

Autre déçu de la manche, l'Italien Enea Bastianini (Ducati-Gresini), qui occupait une fragile troisième place au championnat avant l'Allemagne. Il a terminé 10e du GP et pointe désormais à la 4e place du général avec 100 points, derrière Zarco (111), nouveau troisième.

L'Espagnol Alex Rins (Suzuki), septième du championnat avant cette manche allemande, mais blessé au poignet après un lourd crash au GP de Catalogne début juin, était absent. Il espère reprendre le guidon lors du GP des Pays-Bas, à Assen le week-end prochain.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire