France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le prince Harry s'est mis en retrait de la monarchie "avec une grande tristesse"

Lundi 20 janvier 2020
Le prince Harry s'est mis en retrait de la monarchie "avec une grande tristesse"
Le prince Harry au palais de Buckingham à Londres le 16 janvier 2020 - Adrian DENNIS (AFP/Archives)

Le prince Harry a déclaré dimanche avoir pris la décision de se mettre en retrait de la monarchie britannique avec "une grande tristesse", mais ne pas avoir eu d'"autre choix", dans une vidéo publiée sur le compte Instagram officiel des Sussex.

"La décision que j'ai prise pour ma femme et moi n'a pas été prise à la légère", mais après "des mois de pourparlers, suivant des années de défis", explique le duc de Sussex aux invités d'un dîner de charité à Londres

Il s'est excusé de ne "pas avoir toujours bien fait les choses", sans préciser lesquelles.

Harry, 35 ans, et son épouse Meghan, 38 ans, avait révélé dans une annonce choc le 8 janvier qu'ils souhaitaient prendre leur indépendance financière et s'installer en Amérique du Nord avec leur fils Archie. Leur décision a été très critiquée par la presse britannique, notamment car ils n'avaient prévenu ni la reine Elizabeth II ni le prince Charles, héritier du trône et père de Harry.

Si le duc et la duchesse de Sussex souhaitaient initialement garder un pied dans la famille royale, la reine les a vite détrompés en annonçant samedi soir ce qui s'apparente à un "Megxit dur": ils doivent tous deux abandonner leur titre d'altesse royale.

"Notre espoir était de continuer à servir la reine, le Commonwealth et les associations militaires que je soutiens, mais sans financement public. Malheureusement, cela n'a pas été possible", a commenté Harry, qui dit avoir "toujours le plus grand respect pour [sa] grand-mère, [son] commandant en chef".

Alors qu'il espère se diriger vers "une vie plus paisible", le prince Harry a prévu de se consacrer "à soutenir les causes, les œuvres de bienfaisance et les associations militaires qui sont si importantes" pour lui.

Le duc de Sussex a insisté sur le fait que lui et son épouse Meghan ne "s'éloignaient pas" car le Royaume-Uni est "[sa] maison". "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour porter haut les couleurs du pays et remplir avec fierté notre rôle", a-t-il ajouté.