• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

GP de Grande-Bretagne de F1: Hamilton écrase encore la concurrence aux qualifications

Samedi 01 août 2020
GP de Grande-Bretagne de F1: Hamilton écrase encore la concurrence aux qualifications
Lewis Hamilton (Mercedes) lors des qualifications du GP de Grande-Bretagne sur le circuit de Silverstone, le 1er août 2020 - Frank Augstein (POOL/AFP)

Lewis Hamilton (Mercedes) a encore écrasé la concurrence samedi aux qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne et partira en pole position dimanche pour la course à côté de son coéquipier Valtteri Bottas.

Le sextuple champion du monde britannique, et tenant du titre, décroche ainsi sa 7e pole position à Silverstone et la 91e de sa carrière. Il visera dimanche une 7e victoire également dans son Grand Prix national qui le rapprocherait d'un 7e titre mondial qui ferait de lui l'égal du légendaire Michael Schumacher.

Mais le pilote britannique affirme ne pas regarder les records: "Je ne les regarde pas vraiment et ce n'est pas nécessairement le chiffre qui retient mon attention. Ce qui compte c'est la position", a-t-il affirmé après son exploit.

Les deux Mercedes, dominantes depuis le début de saison, devancent la Red Bull de Max Verstappen et la Ferrari de Charles Leclerc.

Hamilton a cependant connu une petite frayeur avec un tête à queue lors de la 2e portion des qualifications (Q2) qui a provoqué une interruption en raison des graviers dont il avait parsemé la piste.

Mais il s'est bien repris dans la 3e et dernière portion (Q3) en pulvérisant le record du circuit, établi l'année dernière par Bottas.

Le GP de Grande-Bretagne, 4e manche de la saison, se déroule comme les trois premières à huis clos alors que Silverstone est d'habitude célèbre pour l'animation assurée par ses fans.

"C'est très vide ici. D'habitude, il y a les sirènes, les drapeaux, les fumigènes et l'atmosphère est intense. Ils (les fans) nous manquent beaucoup. Mais j'espère qu'ils sont heureux avec le résultat", a déploré Hamilton.

Bottas a fait illusion jusqu'à la Q3. "Lewis a fait un tour qui était proche de la perfection et je n'ai pas pu rivaliser", a-t-il reconnu. "C'est demain qui compte et la voiture est très bonne", s'est-il toutefois rassuré.

Le Finlandais, qui a remporté la première course de la saison, est actuellement 2e du championnat du monde avec cinq points de retard sur Hamilton qui a gagné les deux suivantes.

Quant à Verstappen, il a encore montré que les Red Bull sont les plus sérieuses rivales des Mercedes mais a concédé plus d'une seconde à Hamilton.

"C'est un gros écart mais nous essayons de faire du mieux que nous pouvons. J'espère un bon départ demain et j'essayerai de les suivre", a déclaré le Néerlandais, se résignant à la domination actuelle des "flèches noires".

- Bonne surprise pour Leclerc -

La surprise est venue de Leclerc qui a réussi à placer sa Ferrari en 4e position alors que les voitures italiennes connaissent un début de saison difficile.

Le Monégasque a largement devancé son coéquipier Sebastian Vettel (10e). Le pilote allemand sait déjà qu'il quittera la Scuderia l'an prochain pour être remplacé par Carlos Sainz.

Ce dernier a réalisé samedi sur sa McLaren le 7e temps, devancé par son coéquipier Lando Norris (5e), les voitures oranges se montrant de nouveau très rapides après un passage à vide lors du précédent GP de Hongrie.

Les Renault ont toutes deux terminé dans le top 10 avec la 8e place pour l'Australien Daniel Ricciardo et la 9e pour le Français Esteban Ocon, montrant un regain de forme pour l'écurie française qui étrennait des modifications à Silverstone. Le jeune Français espère d'ailleurs pouvoir ramener "de bons points dimanche", qui seraient bienvenus pour l'écurie française.

Le Canadien Lance Stroll a pris la 6e place sur sa Racing Point. Son coéquipier du jour, Nico Hülkenberg, a dû lui se contenter de la 13e place sur la grille. L'Allemand remplace le Mexicain Sergio Pérez, premier pilote de F1 à avoir été testé positif au coronavirus. Contraint de se placer en quarantaine, "Checo" va manquer cette épreuve et probablement la suivante qui se disputera le 9 août sur ce même circuit de Silverstone.

Le calendrier du championnat du monde de F1 a été complètement bouleversé par la pandémie de coronavirus et de nombreuses épreuves ont été annulées alors que d'autres se tiennent à une semaine d'écart sur les mêmes circuits.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Une

Saint-Georges de l'Oyapock : une pirogue rentre...

Rédaction - Mardi 4 Août 2020