France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Drone abattu: l'Iran a des "preuves irréfutables" d'une violation de son ciel

Vendredi 21 juin 2019
Drone abattu: l'Iran a des "preuves irréfutables" d'une violation de son ciel
Photo non datée diffusée le 20 juin 2019 par l'US Air Force d'un drone RQ-4 Global Hawk - Handout (US AIR FORCE/AFP/Archives)

L'Iran dispose de preuves "irréfutables" montrant que le drone américain qu'il a abattu jeudi était entré dans son espace aérien, contrairement à ce qu'affirme Washington, indique vendredi un communiqué des Affaires étrangères à Téhéran.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le ministre des Affaires étrangères adjoint Abbas Araghchi a "protesté énergiquement" par téléphone auprès de l'ambassadeur de Suisse à Téhéran (qui représente les intérêts américains) après cet incident et lui a dit qu'"il y avait des preuves +irréfutables+ de ce que le drone avait violé l'espace aérien iranien", indique le communiqué.

"Des débris du drone ont même été retrouvés dans les eaux territoriales de l'Iran", a déclaré M. Araghchi à son interlocuteur, Markus Leitner, au cours de "cet appel téléphonique d'urgence", selon le texte.

"M. Araghchi a exhorté les forces américaines à respecter les frontières maritimes et aériennes de l'Iran", affirmant que "ce n'était pas la première fois que les Américains" violaient ainsi le territoire iranien, ajoutent les Affaires étrangères : "Cela s'était déjà produit plusieurs fois auparavant."

Le diplomate iranien a répété que l'Iran "ne cherche pas la guerre" et a mis en garde "les forces américaines contre toute mesure inconsidérée dans la région", ajoutant que l'Iran défendrait "résolument son territoire contre toute agression".

Selon le communiqué, M. Leitner, qui s'est engagé à "transmettre immédiatement" le message iranien au gouvernement américain, a été "invité à se rendre vendredi matin au ministère des Affaires étrangères pour recevoir plus de détails sur l'incident".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une