France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Challenge européen: Clermont en patron face à La Rochelle

Vendredi 10 mai 2019
Challenge européen: Clermont en patron face à La Rochelle
Les Clermontois vainqueurs du Challenge européen pour la 3e fois, le 10 mai 2019 à Newcastle - ANDY BUCHANAN (AFP)

Clermont a remporté le troisième Challenge européen de son histoire en battant La Rochelle sans vraiment trembler (36-16), vendredi à Newcastle, validant ainsi son retour au top niveau du rugby.

Privés de la grande Coupe d'Europe après une campagne noire en 2017-2018, les Auvergnats ont désormais l'occasion de réussir une très belle saison, puisqu'ils sont aussi qualifiés pour le dernier carré du Top 14.

Peut-être encore mieux pour les Clermontois, ils se débarrassent peu à peu de leur réputation d'éternels finalistes malheureux. Avec la finale du Top 14 en 2017, le club a désormais remporté ses deux dernières finales... même si la troupe de Franck Azéma reste sur trois échecs dans la grande Coupe d'Europe (2013, 2015, 2017). Il a aussi trois Challenges dans son armoire après ceux de 1999 et 2007.

Privés de l'expérience du double champion du monde Victor Vito, touché à une épaule, les Rochelais n'ont jamais été en mesure de l'emporter vendredi soir, malgré quelques beaux mouvements. Reste maintenant à se remobiliser. Bien ancrés à la quatrième place en championnat, les Stadistes ne doivent pas manquer leurs deux dernières sorties en Top 14 pour assurer une place en barrage.

Au Saint James Park, l'ASM n'a pas tremblé, dans la droite ligne d'un parcours parfait pour rallier Newcastle, assorti de huit victoires dont certaines contre des grands noms du rugby anglais, comme Northampton (61-38) et les Harlequins (32-27).

- Parra blessé -

Dans le froid du nord de l'Angleterre, les Clermontois ont acculé les Rochelais dans leurs 22 mètres dès l'entame du match, se provoquant plusieurs occasions franches, sans grande réussite toutefois, à l'image de cette transmission manquée entre Toeva et Moala alors que l'en-but s'ouvrait devant le centre (4). Deux minutes plus tard, Penaud est encore passé plus près, sur une passe au pied de Lopez, mais l'ailier n'a pas réussi à aplatir après un joli slalom (6).

Clermont a finalement réussi à concrétiser grâce à la botte de Parra, puis de celle de Laidlaw, entré après la blessure au genou gauche du capitaine (6-0, 23). Ils ont enfin franchi la ligne grâce à un joli coup de l'intenable Toeva bien conclu en coin par Penaud (13-3, 30).

Côté Rochelais, West a bien réussi à grappiller quelques points pour ne pas couler, mais passé un gros quart d'heure après la pause, les Maritimes ont souffert.

Après les arrières, ce sont les avants clermontois qui se sont mis en valeur, l'impérial Lee concrétisant une pénaltouche et un maul éclair joués avec une grande maîtrise (26-9, 54).

Après une réaction de La Rochelle, matérialisée par un essai d'Atonio (65), les Jaunards se sont définitivement mis le match dans la poche avec un petit coup de pied à suivre de Lopez aplati par Fofana entre les poteaux (33-16, 72). Dans un climat presque auvergnat, les Jaunards étaient vraiment trop forts.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Une

"Un Guyanais n’a pas de couleur"

Propos recueillis par Pierre Rossovich/Photos : Gildas RAFFENEL - Lundi 24 Juin 2019

Vous venez de sortir votre deuxième album « Bushinengue » après « Soholang...

3 commentaires