Allemagne: match fou et victoire pour les débuts de Haller avec Dortmund
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Allemagne: match fou et victoire pour les débuts de Haller avec Dortmund

L'attaquant de Dormtund Sébastien Haller (d) lors de son entrée en jeu face à Augsbourg, le 22 janvier 2023 à Dortmund
L'attaquant de Dormtund Sébastien Haller (d) lors de son entrée en jeu face à Augsbourg, le 22 janvier 2023 à Dortmund • INA FASSBENDER

Le Borussia Dortmund, avec les premiers pas de Sébastien Haller, a dû s'y reprendre à quatre reprises pour s'imposer dimanche à domicile contre Augsbourg 4 à 3, au terme d'un match fou pour le compte de la 16e journée du championnat d'Allemagne.

Grâce à cette victoire, les hommes d'Edin Terzic remontent à la 6e place avec 28 points, et profitent du match nul du Bayern Munich à Leipzig vendredi soir (1-1) pour revenir à sept points du leader de la Bundesliga, champion d'hiver et décuple tenant du titre national.

A la 62e minute, le match a été marqué par les débuts de Sébastien Haller sous les couleurs de Dortmund, six mois après un cancer des testicules, diagnostiqué mi-juillet en pleine préparation estivale, quelques jours seulement après son transfert en provenance de l'Ajax Amsterdam.

Entré en jeu à la place de l'Allemand Youssoufa Moukoko peu après l'heure de jeu, alors que le score était de 2-2, Sébastien Haller a été acclamé par les près de 82.000 spectateurs du Westfalenstadion, à guichets fermés.

"L'accueil que j'ai reçu, c'était quelque chose d'incroyable et d'inoubliable. J'étais juste content d'être ici, de faire mes premiers pas sur le terrain. C'était quelque chose à prendre avec l'équipe, il y avait beaucoup de bruit", a apprécié Haller au micro de DAZN, après le match.

"On va dire que je suis complètement de retour parce que je peux jouer avec l'équipe, mais il reste encore des petites choses pour retrouver mon niveau physique maximum", a-t-il ajouté.

"Fautes individuelles des deux côtés"

Sur une demi-heure de jeu, il ne s'est pas procuré d'occasions franches, mais s'est retrouvé bien placé à plusieurs reprises dans la surface de réparation sans être servi par ses coéquipiers.

Après le coup de sifflet final, il a passé de longues minutes sur la pelouse avec ses deux enfants, en saluant le public de Dortmund. Sur ses chaussures orange, il avait l'inscription "F*ck Cancer".

Pour offrir cette victoire à Haller et venir à bout d'Augsbourg, les coéquipiers de Mats Hummels ont dû batailler. Ils ont mené au score à trois reprises grâce à Jude Bellingham (1-0, 29e), Nico Schlotterbeck (2-1, 42e), Jamie Bynoe-Gittens (3-2, 75e), mais ont vu à chaque fois les Bavarois revenir par Arne Maier (1-1, 40e), Ermedin Demirovic (2-2, 45e) et David Colina (3-3, 77e).

"Il y a eu des fautes individuelles des deux côtés, il y a eu de la qualité devant et pas de qualité derrière. C'est difficile d'expliquer le match de ce soir. On doit analyser ça ensemble à l'entraînement", a commenté Nico Schlotterbeck, aligné en défense centrale du Borussia après la rencontre, au micro de DAZN.

C'est finalement sur un but de Giovanni Reyna à la 78e minute que le Borussia a réussi à arracher la victoire, alors que Demirovic a eu la balle pour égaliser à la 89e minute.

Le Borussia enchaîne la semaine prochaine avec deux déplacements à Mayence (mercredi, 20h30), et à Leverkusen (dimanche, 15h30), pour les 17e et 18e journées de Bundesliga.

En clôture de la 16e journée dimanche en début de soirée, le Borussia Mönchengladbach, sans son vice-champion du monde français Marcus Thuram (genou) s'est incliné à domicile contre le Bayer Leverkusen 3 à 2.

Les hommes de Xabi Alonso intègrent ainsi la première moitié de tableau, 9e avec 21 points, un de moins que Gladbach (22).

tba/cpb/

Giovanni Reyna (doigt sur la tempe) félicité par ses coéquipiers, après son but contre Augsbourg, le 22 janvier 2023 à Dortmund
Giovanni Reyna (doigt sur la tempe) félicité par ses coéquipiers, après son but contre Augsbourg, le 22 janvier 2023 à Dortmund • INA FASSBENDER