France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Ligue 1: la bonne opération de Lille

Dimanche 10 mars 2019
Ligue 1: la bonne opération de Lille
L'attaquant de Lille Nicolas Pepe buteur lors de la victoire 1-0 à Saint-Etienne le 9 mars 2019 en 28e journée de L1 - JEFF PACHOUD (AFP)

Lille a fait la bonne opération de la 28e journée de Ligue 1, dimanche, et repoussé Lyon à sept longueurs, dans la course à la 2e place, grâce à une courte victoire sur la pelouse de Saint-Etienne (1-0).

L'attaquant vedette des Dogues, Nicolas Pépé, a trouvé l'ouverture à la 88e minute à la conclusion d'une contre-attaque consécutive à un centre raté du Stéphanois Wahbi Khazri. Son tir a été dévié par le défenseur Neven Subotic dont la performance globale a été assez catastrophique, à l'image de la majorité des joueurs foréziens.

Ceux-ci, bien nerveux, ont d'ailleurs terminé à neuf après les exclusions de Mathieu Debuchy et Khazri (90, 90+4), précédées par celle de leur entraîneur Jean-Louis Gasset avant la mi-temps (40).

Le LOSC, invaincu depuis neuf rencontres de L1, soit depuis le début de la phase retour, profite ainsi de la contre performance des Lyonnais (3es), accrochés samedi à Strasbourg (2-2).

De son côté, l'ASSE, déjà battue à Marseille le 3 mars (2-0), s'est encore cognée contre son plafond de verre qui l'empêche de gagner contre les équipes mieux classées qu'elle. Elle descend du 5e au 6e rang.

Si les Lillois n'ont pas livré une performance formidable, ils ont quand même eu les occasions pour l'emporter et le gardien des Verts, Stéphane Ruffier, a plusieurs fois repoussé l'échéance.

Il s'est interposé quatre fois devant Pépé (10, 29, 46 56) avant que celui ne marque en fin de partie son 17e but de la saison, son premier depuis le 1er février contre Nice (4-0). Il a aussi écarté une déviation malencontreuse de Youssef Aït Benasser qui a manqué, pour le coup, de marquer contre son camp (47).

De son côté, Jonathan Ikoné, malgré une très belle position de tir, a envoyé le ballon au dessus (45+1). Enfin, Leao a également été dangereux sur deux occasions (11, 34).

Les Verts, dont la performance globale a été assez faible, marquée par de nombreuses imprécisions et maladresses techniques, n'ont vraiment été dangereux que deux fois, par leur attaquant slovène Robert Beric (31, 34).

fjt/dlo

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire