France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Coronavirus: un 2e avion de rapatriement a quitté Paris

Samedi 01 février 2020
Coronavirus: un 2e avion de rapatriement a quitté Paris
Des Français dans le premier avion les rapatriant de Wuhan vers l'hexagone juste avant le décollage le 30 janvier 2020 - Hector RETAMAL (AFP)

Le deuxième avion affrété par le gouvernement pour rapatrier notamment des ressortissants français de Wuhan, épicentre de l'épidémie de coronavirus, a décollé dans la nuit de vendredi à samedi de Paris, a appris l'AFP de source aéroportuaire.

L'avion a décollé à 00H15 et il n'est pas prévu qu'il atterrisse à Paris à son retour dans l'Hexagone.

Cette source n'a pas précisé si cet avion devra emmener ses passagers dans le sud de la France, où sont déjà tenus en quarantaine quelque 200 ressortissants français rapatriés de la métropole chinoise par un premier vol arrivé vendredi sur la base militaire d'Istres (Bouches-du-Rhône).

Ces premiers rapatriés français sont actuellement confinés dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet, à une trentaine de kilomètres de Marseille.

Le deuxième avion, un A380, doit ramener d'autres Français qui auraient "des regrets" de ne pas avoir pris le premier vol ainsi que des ressortissants d'autres pays, avait précisé vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

L'avion "devrait pouvoir atterrir dimanche", avait-elle ajouté, sans indiquer sa destination précise.

L'épidémie semble être partie en décembre d'un marché de Wuhan, métropole en quarantaine depuis le 23 janvier. Wuhan et sa région, soit quelque 56 millions d'habitants, sont coupés du monde en raison d'un cordon sanitaire entourant la zone.

Le nombre de personnes contaminées en Chine a atteint 11.791, soit plus de 2.100 nouveaux cas pour la journée de vendredi, a annoncé samedi la Commission nationale de la santé. Au moins 250 patients sont morts.

En France, un sixième cas d'infection à cette épidémie de pneumonie virale a été détecté en France, avaient indiqué les autorités jeudi.