• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Athlétisme: Mayer, double champion du monde du décathlon, ira aux Championnats d'Europe

Lundi 01 août 2022
Athlétisme: Mayer, double champion du monde du décathlon, ira aux Championnats d'Europe
Le Français Kevin Mayer sacré champion du monde de décathlon, à Eugene (Oregon), le 24 juillet 2022 - ANDREJ ISAKOVIC (AFP/Archives)

Une semaine après son sacre aux Mondiaux à Eugene (Etats-Unis), le double champion du monde du décathlon Kevin Mayer a annoncé lundi qu'il participerait bien aux Championnats d'Europe d'athlétisme, prévus du 11 au 21 août à Munich.

"Il n'y a pas beaucoup de championnats d'Europe dans les prochaines années. Je n'ai jamais été champion d'Europe. J'ai trente ans, j'ai envie de me faire plaisir. C'est une belle occasion", a déclaré Mayer lors d'un point-presse en visio.

L'athlète avait dans un premier temps affirmé être "sûr à 99%" de ne pas se rendre à Munich, à son retour des États-Unis, invoquant le "risque de se blesser" avant "les gros objectifs dans un an avec les mondiaux (à Budapest, ndlr) et les Jeux dans deux ans".

"Le décathlon est un sport difficile, qui demande beaucoup de récupération. Je ne me voyais pas enchaîner (après le décathlon à Eugene, ndlr), mais il s'avère que dès le deuxième jour, j'ai senti les jambes plutôt bonnes. J'ai ma chance pour être champion d'Europe, donc je la saisis", a expliqué l'athlète français lundi.

S'il a remporté la médaille d'or mondiale de sa discipline à deux reprises (2017 et 2022), le décathlonien n'a en revanche jamais glané l'or continental, se contentant de l'argent aux Championnats d'Europe de Zürich, en 2014.

En Allemagne, son objectif sera l'or. "Au vu du niveau qu'il y a en Europe en ce moment (...) je n'ai pas de marge, mais je peux me permettre quelques contre-performances. Je suis très relâché."

Seul médaillé français aux Mondiaux de Eugene, dans l'Oregon, Mayer avait qualifié son titre d'"inespéré" après "une année très compliquée", marquée par des blessures aux tendons d'Achille, l'obligeant à renoncer aux Mondiaux en salle à Belgrade, début mars.

Son succès apparaissait alors comme une délivrance, après plusieurs rendez-vous manqués, comme son abandon aux Mondiaux-2019 à Doha ou son décathlon traversé le dos bloqué aux Jeux olympiques de Tokyo l'été dernier.

De nouveau en confiance, Mayer sera le favori à Munich, et sera sans doute revanchard après son zéro à la longueur aux Championnats d'Europe en 2018 à Berlin.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
2 commentaires