France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MONTSINéRY-TONNéGRANDE

Vol et travail illégal : une tonne de charbon brûlé

Samedi 11 mai 2019
Vol et travail illégal : une tonne de charbon brûlé
charbon Quesnel Ouest - gendarmerie nationale

Le vendredi 3 mai, suite à des renseignements de l’ONF, des gendarmes de Macouria et de la police municipale de Montsinéry, un stock important de sacs de charbons et une meule de bois constituant un four àcharbon ont été retrouvé à Quesnel Ouest. Le stock est constitué de 800 à 1 000 sacs d’environ 10 kg chacun. Les premières indications ont montré qu’il s’agit d’une activité non autorisée à laquelle participaient des ressortissants haïtiens, en situation irrégulière sur le territoire. Il s’agit de bois et déchets de bois volés sur le site voisin de la scierie de Montsinéry, destinés exclusivement à l’entreprise de biomasse Voltaya à Kourou. Sur directives du parquet de Cayenne, une enquête a été ouverte pour vol de bois et travail dissimulé. En attendant, et en raison du volume et de l'absence de transport possible, le stock de charbon a été brûlé sur place (photo).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

joko973 12.05.2019

"vol de bois et travail dissimulé" c'est une grande découverte. Il reste à contrôler les sacs de charbon sur le bord des routes. L'ONf se décide enfin à faire son travail :-)))

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
A la une