• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MATOURY

Vive émotion après le décès du jeune gendarme Winter Aurélien, dans un accident hier soir route de Stoupan

Samir MATHIEU Mercredi 25 Novembre 2020 - 11h23
Vive émotion après le décès du jeune gendarme Winter Aurélien, dans un accident hier soir route de Stoupan
Le jeune gendarme guyanais est mort sur le coup, hier soir, au cours de l'accident, à l'intersection des routes de Stoupan et Moges - DR

Un jeune gendarme adjoint volontaire est mort hier soir dans un accident de la route sur la commune de Matoury, à la limite avec Roura. Winter Aurélien, âgé de 22 ans, et membre de la brigade de Rémire-Montjoly, est mort sur le coup. Sa voiture a fait une sortie de route et a terminé dans un arbre. Les secours n'ont rien pu faire. Le jeune homme, apprécié de tous, allait passer le concours de sous-officier. Ses collègues et sa famille sont sous le choc.

La brigade de gendarmerie de Rémire-Montjoly est en deuil. Le jeune gendarme adjoint volontaire, Winter Aurélien, 22 ans, est décédé hier soir dans une tragique sortie de route. Le drame s'est produit peu après 22 heures, à l'intersection des routes de Stoupan et du chemin Moges, sur la commune de Matoury, à proximité immédiate de celle de Roura.
Tragique sortie de route
Le gendarme, qui était en permission, a fait une sortie de route. On n'en connaît pas encore les raisons, mais sa voiture s'est encastrée dans un arbre. Le jeune homme a été tué sur le coup. Les secours, Samu et pompiers, qui sont intervenus sur place, n'ont rien pu faire. Un examen de corps va être effectué ce mercredi après-midi. Il s'agira d'en savoir un peu plus sur la cause de la mort. Une enquête a bien évidemment été ouverte par le parquet de Cayenne, et confiée à la brigade de Matoury.
Famille et gendarmerie en deuil
L'onde de choc est immense au sein de la brigade de gendarmerie de Rémire-Montjoly, car Winter Aurélien, est un jeune gendarme apprécié de ses collègues et de ses supérieurs. Cela faisait deux ans et demi que ce Guyanais avait intégré les effectifs de la brigade de Rémire. Travailleur, il devait bientôt devenir titulaire puisqu'il allait passer le concours de sous-officier. "Une formalité" à priori pour ce jeune gendarme "dévoué et travailleur", nous indique t'on dans l'entourage de la brigade. Une cellule d'aide psychologique a été mise en place à la gendarmerie de Rémire. Une psychologue est sur place pour écouter les collègues de la victime. Winter Aurélien laisse aussi derrière lui une famille anéantie. Ce Guyanais était apprécié de tous, et avait un cercle d'amis proches, ainsi que sa famille, frères et soeurs, effondrés après avoir appris la nouvelle hier soir. La gendarmerie va également soutenir la famille et sa compagne, avec une assistance sociale, notamment en vue de l'organisation des obsèques. Mais le décès de Winter Aurélien, ne rentrant pas dans le cadre de sa mission, il était en permission hier, il ne devrait pas y avoir d'hommage officiel qui sera rendu par les autorités.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

INCO 26.11.2020

France Guyane donne plus ou moins de valeur à certaines morts qu'à d'autres. Ce n'est pas nouveau. "bientôt devenir titulaire" mdr savez-vous que c'est un concours et que le nombre de postes est faible à côté du nombre d'inscrits ? Par exemple cette année plus de 15000 inscrits pour un peu plus de 2000 postes. Une formalité ? Les autres candidats sont si fainéants que ça ? mdr je parie que mon commentaire ne sera pas publié.

Répondre Signaler au modérateur
13keys973 27.11.2020
Vraiment ?

Je ne suis pas gendarme et je ne connais pas du tout ce monde, mais je préfère croire à la parole des professionnels de ce secteur qui sont mieux placés que vous pour expliquer s'il avait une carrière prometteuse ou pas. Vous ne pouvez pas prendre la liberté de discréditer ses capacités sous prétexte que c'est un concours difficile. Peut-être qu'il était simplement si bon.

Vous ne le connaissiez pas comme certains le connaissent ou ont pu le connaître. Alors juste par sentiment de respect pour la personne, il vaut mieux se taire plutôt que de partager certaines suppositions.

J'espère sincèrement que sa famille et ses amis ne pourront pas lire votre commentaire qui malheureusement a bien été publié.

Concernant les choix du journal, rien ne vous empêche de contacter la rédaction directement, action qui selon moi a plus de concret que de se plaindre dans le vent sur l'article du décès de quelqu'un. Il y a un temps pour chaque chaque chose.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 25.11.2020

pourquoi ne parle t on pas ainsi de tous les morts sur lew routes de Guyane ? Certaines valent plus que d'autres ?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
Guyane

Nouvel accident mortel sur la RN1

S.Z. - Lundi 11 Janvier 2021

6 commentaires
A la une
1 commentaire
2 commentaires