• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
REMIRE/CAYENNE

Urgent : Incendie toujours en cours au squat Bambou : au moins 300 personnes évacuées. Pas de victime pour l'instant

Samir MATHIEU Vendredi 23 Octobre 2020 - 06h34
Urgent : Incendie toujours en cours au squat Bambou : au moins 300 personnes évacuées. Pas de victime pour l'instant
Important incendie cette nuit au squat Bambou. Aucune victime n'est à déplorer mais au moins 300 personnes ont fuit les flammes. - WhatsApp

Un feu de très grande ampleur a ravagé le squat Bambou cette nuit. Des centaines, au moins 300, personnes sont parties d'elles mêmes dans la plus grande panique. Les flammes ont été très violentes. L'incendie est toujours en cours malgré les efforts sans relâche des pompiers sur place depuis 3 heures du matin. Gendarmerie et police se sont rendues sur place également comme le sous-préfet Daniel Fermon et le procureur Samuel Finielz. Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de gendarmerie de Rémire-Montjoly et à la brigade de recherches de Matoury.

La nuit fut très agitée au squat Bambou. Un feu d'une très grande ampleur et intensité a démarré aux alentours de 3 heures du matin. Les flammes incontrôlables ont entraîné l'évacuation de plusieurs centaines de personnes. Au moins 300 personnes sont partis dans l'urgence en plein milieu de la nuit pour fuir les flammes. Au moins 2 000 mètres carrés de surface ont été brûlés soit 20 à 25 habitations informelles présentes dans ce squat, qui est l'un des plus grands de l'île de Cayenne.

Pour l'heure, il n'y a pas de victime. Le procureur de la République Samuel Finielz affirme que "pour l'instant, il n'y a pas de victime déclarée" et de préciser "attendre la fin des opérations pour en savoir plus". Car le feu n'est toujours pas maîtrisé à l'heure actuelle. Les sapeurs-pompiers sont toujours à pied d'oeuvre. C'est uniquement quand les pompiers et toutes les forces de secours et d'intervention auront constaté tous les dégâts que l'on pourra être sûr du bilan. Mais pour l'heure, aucune victime n'est donc à déplorer.

Important incendie cette nuit au squat Bambou. Aucune victime n'est à déplorer mais au moins 300 personnes ont fuit les flammes. - WhatsApp


La police municipale de Cayenne s'est rendue en premier sur les lieux suivie par la police nationale et la gendarmerie, qui sont arrivées très rapidement sur place, puisqu'on est sur la commune de Rémire-Montjoly, juste à la frontière avec celle de Cayenne. Le procureur de la République Samuel Finielz et le sous-préfet, responsable entre autre de la sécurité, Daniel Fermon, étaient aussi sur les lieux pour superviser les opérations. La maire par intérim de Cayenne, Sandra Trochimara, accompagnée des adjoints Axel Rino, à la sécurité et Chester Léonce, a également été sur place.

Mais c'est la commune de Rémire-Montjoly qui va être la plus impactée par ce sinistre, puisqu'au moins 300 personnes vont devoir être prises, en urgence, en charge par le CCAS (Centre communal d'action sociale). Notez qu'une cellule spéciale a été mise en place au niveau de la préfecture pour gérer cette situation de crise. 
Une enquête a été ouverte par le parquet de Cayenne et confiée à la brigade de gendarmerie de Rémire et à la brigade de recherches de Matoury. 


Le feu s'est déclaré vers 3 heures du matin. Les pompiers sont toujours sur place pour maîtriser le sinistre. - WhatsApp


Plus d'informations dans la matinée.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

youpix973 23.10.2020
Far west Guyanais

on va les mettre où ??? à la CIMADE ??

Répondre Signaler au modérateur
bozo 23.10.2020
ça devait arriver

c'est incroyable cet immense bidonville au cœur de la ville, des conditions de vie insalubres, des bidouillages électrique, des bonbonnes de gaz, des déchets de partout, c'est un miracle qu'un incident ne soit pas arrivé plus tôt... c'est un miracle qu'il n'y ait pas de bléssés...
Il serait peut être temps de commencer à démanteler cette bombe à retardement.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
5 commentaires
4 commentaires
1 commentaire
2 commentaires
A la une
1 commentaire
5 commentaires

Vidéos

Voir toutes les vidéos