France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Une jeune femme poignardée à la sortie d’une boîte de nuit

Samir MATHIEU Mercredi 30 octobre 2019
Une jeune femme poignardée à la sortie d’une boîte de nuit

Une jeune de 20 ans a été grièvement blessée dans la nuit de vendredi à samedi. Elle a été poignardée à plus de dix reprises par une autre jeune femme. Les faits se sont produits à la sortie de la boîte de nuit Las Vegas à Cayenne. Il s’agirait, selon les premiers éléments de l’enquête, d’une agression qui ferait suite à des regards portés sur un homme.

La victime, mère de quatre enfants, s’est disputée avec quatre autres femmes. L’altercation s’est poursuivie sur le parking de la boîte. C’est à ce moment là que l’auteure des faits a surgi et a poignardé avec un couteau à cran d’arrêt la jeune maman. Roanne Smock a été évacuée dans un état grave vers le centre hospitalier Andrée-Rosemon. Elle a été blessée au visage (nez) et au thorax (poumons). L’auteure présumée des coups s’est rendue au commissariat de police lundi matin. Elle a été placée en garde à vue. Elle aurait indiqué avoir agi sous l’empire de l’alcool. Sa garde à vue a été prolongée hier matin de 24 heures. Elle sera déférée ce matin devant le procureur de la République de Cayenne en vue de poursuites pénales.

S. M.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
21 commentaires

Vos commentaires

den97300 31.10.2019
Et ben dis donc, les internautes se defoulent

Je lis que la victime a 4 enfants a 20 ans et les critiques des internautes commentateurs sur ce point. Mais restons factuel: les violences. Je ne pose pas la question du "Comment" on connaît la réponse : avec des couteaux. Ni du "pourquoi": pour avoir regarder un homme. Maintenant comment et pourquoi en sommes nous arriver au fait que des femmes prennent les armes à leur portée pour régler un problème par la violence? La victime a demandée de l'aide et elle n'a pas été aidée. Pourquoi ? On pointe du doigt une natalité non maîtrisée. Ce n'est nullement une excuse mais quelles solutions pour des jeunes qui ont eux mêmes souvent été élevé par des mamans encore plus jeunes ? On ne peut transmettre ce que l'on ne connaît pas. Des enfants qui font des enfants. C'est un constat. Ce n'est pas une excuse. Mais quelles sont les possibilités d'étude ? Les débouchés? Les places disponible au collège ou au lycée ? Les familles sont fautives mais pas que. Le système imposé temoigne de défaillances. Ce sont des ÉLÉMENTS DE RÉPONSE. Pas la réponse en soi.

Répondre Signaler au modérateur
tronokar 31.10.2019

Je n'y avais pas pensé. Tout ça c'est la faute à la société (évidemment colonialiste) parce que s'il y avait eu des places au lycée, au lieu de procréer, cette jeune fille aurait fait Normale Sup après avoir brillamment obtenu son bac. Bref, mort de rire...

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 31.10.2019

Tronokar, quelle condescendance, quelle fatuité, t'es pas la moitié d'un idiot toi. Vraiment en Guyane, on ne nous envoie pas les meilleurs. Plutôt les derniers de la classe...

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 31.10.2019

Ce serait dommage d'envoyer les meilleurs, vu le niveau général...

Répondre Signaler au modérateur
Josse 01.11.2019

Vous avez raison Gege, ils envoient en fonction des gens qui ont en face.... autant dire.... pas grand chose.... à part bière devant chez le chinois, dominos entre independantistes, carnaval et ahou ahou ahou, on va sur le rond point

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 01.11.2019

Tout le mépris colonial masqué par un pseudo… C'est très révélateur.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 02.11.2019

Logique de mépriser les tontons macoutes comme vous. Un pick up et ahou ahou ahou... On chasse l'immigré... Pauvre homme.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 02.11.2019

Encore une fois tu te trompes de région. Tu ne sais pas ce qu'est un tonton macoute. Tu n'as aucune notion de ce qu'est la Guyane. C'est lamentable de devoir payer des enseignants d'une culture et d'une intelligence si limitées

Répondre Signaler au modérateur
xxl 31.10.2019
Chasseuse pour la caf

a cause d'un regard envers un autre homme, une jeune femme de 20 ans mère de quatre ENFANTS se fait etc etc bon ok imaginons qu'elle prévoyait faire un cinquième pour la caf, SI L'ETAT FRANCAIS NE CHERCHAIT pas à rajeunir sa population elle n'aurait pas 4 bambinos à cet âge.

Répondre Signaler au modérateur
Bonjour 31.10.2019
?

En quoi est ce le plus important que cette jeune femme est plusieurs enfants ? Au lieu de critiquer, nettoyer devant votre porte ! Nous sommes personnes pour juger ici bas.

Répondre Signaler au modérateur
roots973 31.10.2019

merci

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
A la une
1 commentaire