• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GUYANE

Une enquête préliminaire ouverte après la plainte de monseigneur Lafont contre un jeune pour violences

S.M. Jeudi 22 Octobre 2020 - 19h39
Une enquête préliminaire ouverte après la plainte de monseigneur Lafont contre un jeune pour violences
L'agression aurait eu lieu dimanche en fin de journée à l'évêché. - DR

L'évêque de Guyane, monseigneur Emmanuel Lafont, en poste pour quelques jours encore, a déposé plainte dimanche soir pour "violences", contre un jeune hébergé à l'évêché. Le jeune conteste les faits. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet pour éclaircir la situation. Explications.

Semaine compliquée pour l'évêque de Guyane, Monseigneur Emmanuel Lafont. L'évêque qui est encore en poste pour quelques jours, a déposé plainte dimanche soir au commissariat de Cayenne, pour "violences" à l'encontre d'un jeune qui était herbergé à l'évêché. Le jeune homme de 28 ans est un Haïtien, en attente de régularisation de ses papiers. Il était hébergé, comme d'autres personnes, à l'évêché, selon la volonté de Monseigneur Lafont d'héberger des personnes en difficulté au sein du siège du diocèse.

Le jeune agresseur présumé a été placé en garde à vue dimanche soir, selon une information rapportée par Guyane La 1ere. Il a contesté les faits qui lui étaient reprochés. Une confrontation a été organisée mardi au commissariat de Cayenne. Les deux hommes ont campé sur leur position. Résultat, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Cayenne nous confirme le procureur de la République Samuel Finielz. Une enquête qu'il souhaite "voir éclaircie". Les enquêteurs soupçonnent les deux individus de mentir alors  mutuellement.

Contacté, monseigneur Lafont, n'a pas souhaité commenter cette affaire. Il explique "faire confiance en la justice de mon pays pour établir la vérité". 

Par ailleurs, selon nos informations, deux plaintes avaient déjà été déposée au commissariat de Cayenne par le passé contre ce jeune homme de la part d'un responsable d'une association dont le jeune homme était bénévole, pour "vol" et "usurpation d'identité". Les plaintes n'ont pas abouti.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

youpix973 23.10.2020
stop aux hébergements

Monseigneur Laffont, devrait cesser d'héberger des jeunes à l'évéché
malgré tous les bruits qui circulent, il n'a toujours pas compris

Répondre Signaler au modérateur
seu otário 23.10.2020

Il est en attente de régularisation pour quels motifs?

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 23.10.2020
Oooops

Tout cela relève de la sphère privée et ne nous regarde pas, mais l'évêque de Guyane aurait dû se douter que les enquêteurs allaient gratter et que des choses embarassantes allaient remonter à la surface.
Bon, il faut l'exfiltrer d'urgence vers la retraite avant que tout cela ne devienne gênant pour les pauvres croyants.

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 23.10.2020

"Si on te gifle sur la joue droite, tends la joue gauche" dit la Bible. Ben alors, Mgr Laffont, on oublie les principes de bases ?
Ce "jeune" (de 28 ans quand même), il va vite fait devoir le régulariser, cette "chance pour la France" va devenir indispensable pour nous remplir les colonnes de fait-divers et nous pourrir la vie.

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 24.10.2020

L'affaire est moins limpide qu'il n'y parait....

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
1 commentaire
2 commentaires
A la une
1 commentaire
5 commentaires

Vidéos

Voir toutes les vidéos