• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Fait-divers

Une alerte à la bombe au collège Auxence-Contout

Marie ODRY Mercredi 15 Juin 2022 - 12h43
Une alerte à la bombe au collège Auxence-Contout
Une photo de l'accueil du collège Auxence-Contout, à Cayenne où l'appel a été reçu. - DR

Hier matin, 14 juin 2022, l'accueil du collège Auxence-Contout, à Cayenne, reçoit un appel anonyme qui menace de “mettre une bombe dans le collège”. L’établissement scolaire a été évacué et la date de la reprise des cours reste inconnue.

Hier matin vers 7 h 45, l’accueil reçoit un appel anonyme:
-“ Votre collège est pourri. *** et *** (personnels nommés). Je vais mettre une bombe dans le collège.”
-”Ah bon? C’est une blague ?” (personne à l'accueil)
-”De toute façon, je vous aurai prévenu"

  Voici les paroles qui ont été rapportées par le personnel une heure après l’appel. La personne au bout du fil est un homme adulte.
La police a été immédiatement alertée par la direction. Pour faire passer l’alerte , l'administration a déclenché l'alarme incendie, au moment même de l’interclasse.
Beaucoup de personnes n'étaient pas informées de ce qui se passait, elles ont été averties après”, relate Gabrielle Newton, professeur de français et représentante du personnel, sur place au moment du signal. Cela a permis à tout le monde de sortir des salles de classe sans trop de panique. Une évacuation totale du collège s'est déroulée.

Le trottoir de l'avenue de la République à Cayenne où l'ensemble des élèves et du personnel a été évacué. On devine les travaux du TCSP menés par la CACL. - DR


Arrivées rapidement, les forces de l’ordre effectuent une ronde dans l’établissement. Résultat : rien ne semble mettre en danger quiconque.
Dehors, environ 800 élèves et la centaine de salariés se mettent sur le trottoir en face de l’établissement, au niveau de l’avenue de la République. "L’évacuation n’a pas été simple à cause des travaux sur cette avenue", confie Céline Salcho, professeur d’anglais et de langues étrangères au collège. D’autant plus qu’une bagarre éclate entre plusieurs élèves, ce qui créa un mouvement de foule.

Après vingt minutes, les élèves et le personnel retournent dans l’établissement. Les familles ont alors été alertées par SMS et l’évacuation des collégiens s’est réalisée dans le calme, classe par classe.
Pendant ce temps, les forces de l’ordre sécurisent les alentours.

Le personnel a exercé son droit de retrait. Les professeurs et les membres de la vie scolaire demandent de nouvelles mesures de protection, notamment des rondes régulières le soir autour du site.
Nous avons des élèves et du personnel traumatisés", nous raconte Gabrielle Newton. “On a déjà eu des menaces individuelles mais là on menace tout un établissement (...) L’appel a été pris très au sérieux, d'autant plus que certains membres ont été nommés “.
Une cellule psychologique a été demandée . C’est la première fois que ce collège reçoit une menace de cette ampleur.

La police va retracer l’appel. En attendant, le personnel reste inquiet pour les jours à venir. Certains professeurs évoquent une grève estimant que les incidents relevés ne sont pas remontés aux instances ad hoc du rectorat. La reprise des cours n'est pas annoncée. Une commission hygiène et sécurité se tient jeudi à 9 heures. Le brevet des collèges, prévu le 30 juin, est maintenu.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Mathy 15.06.2022

Cellule psychologique, élèves et personnel traumatisés, grève, reprise des cours pas annoncée...école de l'assistanat pour bien former de futurs assistés!

Répondre Signaler au modérateur
den97300 15.06.2022

Et ben bravo !!! tout ça pour ne pas aller en cours

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
7 commentaires
4 commentaires
A la une