France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Un réseau de drogue démantelé à Kourou

Dimanche 15 Décembre 2019 - 17h38
Un réseau de drogue démantelé à Kourou

Sept personnes ont été interpellées à Kourou. Le trafic touchait différents quartiers de la ville

Depuis la fin de l’année dernière, les enquêteurs de la brigade de recherches de Kourou ont été saisis par le procureur de la République d’une enquête préliminaire concernant un trafic de drogue à Kourou.

Pendant plusieurs mois, les enquêteurs ont identifié les différentes personnes impliquées et les « modes d’action utilisés ».

Le vendredi 06 décembre dernier, une vaste opération judiciaire a été déclenchée avec le GIGN, plusieurs pelotons d’intervention, un maître-chien, les techniciens en identification criminelle de Cayenne, et l’ensemble des gendarmes de Kourou.

Six personnes ont alors été interpellées dans différents quartiers de Kourou. De la résine de cannabis et de la cocaïne ont été découverts lors des perquisitions ainsi que des armes et munitions.

Après trois jours de garde à vue, un septième individu impliqué dans le trafic a été interpellé à proximité d’un commerce, en possession de drogue. Les personnes interpellées ont reconnu leur participation au trafic. Selon la gendarmerie, plusieurs dizaines de kilos de résine de cannabis et plusieurs kilos de cocaïne, provenant de l’ouest guyanais, ont été revendus dans les rues et aux abords des commerces de Kourou au cours de l’année écoulée.

Les fournisseurs et dealers ont été déférés devant le procureur de la République et sur décision du juge des libertés et de la détention, 3 d’entre eux ont été placés en détention provisoire en vue d’être jugés en comparution immédiate le 20 février 2020 et les trois autres placés sous contrôle judiciaire.

Près d’une dizaine de consommateurs ont été entendus et devront également répondre de leurs actes devant la Justice.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
4 commentaires
A la une